Ariena http://ariena.org Association régionale d'intiation à l'environnement et à la nature en Alsace Tue, 19 Jun 2018 09:13:40 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=4.7.4 http://ariena.org/wp-content/uploads/2014/10/logo_ariena.jpg Ariena http://ariena.org 32 32 74429517 La fête de de la nature 2018 : voir l’invisible http://ariena.org/fete-de-de-nature-2018-voir-linvisible/ Wed, 18 Apr 2018 10:20:30 +0000 http://ariena.org/?p=15399 Cette année la fête de la nature s’intéresse à "l’invisible" du mercredi 23 mai au dimanche 27 mai. Le petit, le microscopique, le caché, le subtil, le rare, voir l’imaginaire… Le regard est au centre de cette édition. Au delà du regard, la fête de la nature vous invite à éveiller vos sens en rencontrant la nature proche de chez vous.

Cet article La fête de de la nature 2018 : voir l’invisible est apparu en premier sur Ariena.

]]>
Cette année la fête de la nature s’intéresse à « l’invisible » du mercredi 23 mai au dimanche 27 mai. Le petit, le microscopique, le caché, le subtil, le rare, voire l’imaginaire… Le regard est au centre de cette édition : apprendre à observer, comment, où, quand et pourquoi.

D’une manière générale c’est l’occasion de sortir, le regard n’est alors pas le seul à être stimulé. Sortir de bonne heure pour sentir la brume sur sa peau, sentir les odeurs de la forêt, entendre les oiseaux s’égailler ou sortir tard pour chercher à voir les animaux nocturnes, entendre les bruits d’invisibles voisins, et même braver ses peurs… Au-delà du regard, la fête de la nature vous invite à éveiller vos sens en rencontrant la nature proche de chez vous.

@ Ariena

Vous trouverez ci-dessous les sorties nature prévues dans le réseau Ariena. Pour découvrir la forêt de la Robertsau, les prairies des Vosges du Nord, les oiseaux, ou encore le patrimoine géologique de la région, vous trouverez certainement un ou plusieurs thèmes vous intéressant !

La Fête de la Nature ? C’est quoi ?

Cette manifestation a été créée en 2007 à l’initiative du Comité Français de l’Union Internationale de Conservation de la Nature et du magazine Terre Sauvage. Elle vise à célébrer chaque année la nature, avec le plus grand nombre, dans toutes les régions de France.

Des milliers d’évènements sont ainsi organisées par les associations de conservation et d’éducation à la nature, les collectivités locales, les établissements scolaires mais aussi les entreprises et les particuliers.

Consulter le site de la fête de la nature

 

Les dates de sorties du 23 mai au 27 mai dans le réseau Ariena

Cliquez sur l’association organisatrice pour accéder aux informations, inscriptions, programmes, etc.

 

Strasbourg Initiation Nature Environnement (SINE)

 

Jardin : A vos binettes

Mercredi 23 mai – 14h30

 

Sortie : La forêt de la Robertsau

Vendredi 25 mai – 14h00

 

Festival des abeilles et de la biodiversité

Du samedi 26 mai 2018 au dimanche 27 mai

Maison de la Nature du Delta de la Sauer et d’Alsace du Nord

 

Quand le jour laisse place à la nuit dans les prairies humides

Vendredi 25 mai –   8h-17h

 

Les maîtresses de la nuit

Samedi 26 mai

 

Quand prairie rime avec paradis : la biodiversité des Vosges du Nord au ras de l’herbe

mai 27

Observatoire de la nature

 

Fête de la nature

samedi 26 mai 2018 – 14h00 – 18h00

Maison de la nature du Vieux Canal

 

Fête de la nature

dimanche 27 mai 2018 – 10h00 – 17h30

Petite Camargue Alsacienne

 

Visite guidée : Fêtez la nature sur l’île du Rhin

Du samedi 26 mai 2018 au dimanche 27 mai – Toute la journée

Les Piverts

 

Aux portes de Sarralbe, la steppe

Samedi 26 mai – 9h

 

Plantes à croquer, à tresser, à soigner… Plantes à tout faire !

Samedi 26 mai – 14h

 

Maison de la Nature du Sundgau

 

La nuit du renard

Vendredi 25 mai – 19h–22h

 

Sur la trace des prédateurs du Jura Alsacien

Samedi 26 mai – 14h–20h

Les mercredis du patrimoine – Marionnettes d’éléments naturels : de la forêt à la scène !

 

Mercredi 23 mai – 14h-17h

Maison de la nature du Vieux Canal

Conservatoire des Sites Alsaciens

 

Sortie visite : Munchhausen / Seltz (67)

Samedi 26 mai 2018

 

Alsace Nature

 

Les oiseaux d’eau

Mercredi 23 mai – 9h–15h

La Grange aux Paysages

 

Tarins, serins, verdiers,

pouillots, bruants…

Samedi 26 mai – 16h00

 

Savoirs-faires botaniques

au printemps

Dimanche 27 mai – 9h-12h

Maison de la Géologie

 

Histoire géologique de la plaine du Rhin

Samedi 26 mai – 9h30

 

 

Cet article La fête de de la nature 2018 : voir l’invisible est apparu en premier sur Ariena.

]]>
15399
La Maison de la Géologie : l’association qui fait parler les pierres http://ariena.org/maison-de-geologie-lassociation-parler-pierres/ Tue, 17 Apr 2018 09:39:06 +0000 http://ariena.org/?p=15382 Cette association basée à Sentheim, dans des locaux servant de musée, a pour but de préserver et de mettre en valeur différents sites géologiques alsaciens révélant des roches vieilles de centaines de millions d’années.

Cet article La Maison de la Géologie : l’association qui fait parler les pierres est apparu en premier sur Ariena.

]]>
La Maison de la Géologie, située à Sentheim dans le Haut-Rhin, est l’une des rares associations du réseau Ariena¹ dédiée aux sciences de la terre. Que se trame-t-il sur les sentiers géologiques et miniers dont elle s’occupe et qu’elle met en valeur ? Daniel, bénévole et ancien président de l’association, et Nicolas Thévenin, coordinateur et guide salarié, nous expliquent la passion qui les anime et le travail que mène l’association au quotidien.

L’héritage de deux frères…

Cette association basée à Sentheim, dans des locaux servant de musée, a pour but de préserver et de mettre en valeur différents sites géologiques alsaciens révélant des roches vieilles de centaines de millions d’années. Le sentier géologique de Sentheim est le plus connu des sentiers, mais les salariés et bénévoles de l’association font visiter et s’occupent notamment d’autres sentiers miniers et de mines tels qu’à Bourbach ou au Wegscheid.

Depuis sa création en 1991, l’association “Maison de la Géologie et de l’Environnement de Haute-Alsace“ s’adresse à tout type de public mais particulièrement aux plus jeunes, en lien avec les programmes scolaires. Membre de l’Ariena depuis 1996, elle détient par ailleurs un agrément de l’inspection académique. Pourtant, l’association est le résultat d’un travail de préservation qui remonte aux années 80. En effet, à cette époque, deux frères originaires de Sentheim, Maurice et Raymond Mattauer, avaient mis en valeur ce patrimoine géologique d’exception en aménageant progressivement le site. Le premier, géologue chercheur au CNRS reconnu à l’échelle nationale pour l’élaboration de la “microtectonique“, a probablement été influencé lors de son enfance à Sentheim par les affleurements qu’il mit bien plus tard en valeur avec son frère Raymond. Ce dernier était professeur de français et d’Histoire, principal de collège, et aussi le premier président de la Maison de la Géologie.

Désormais, ils sont une demi-douzaine de bénévoles – comme Fanny Marchand, Daniel Rudler ou Pierre Flück – et trois salariés – Stéphanie Colicchio, Hugo Ketterer et Nicolas Thévenin – à développer l’initiation à la nature et à l’environnement par le biais de la géologie.

La géologie comme terreau pédagogique

En s’appuyant sur les connaissances géologiques de leurs bénévoles et salariés passionnés, l’association vise à sensibiliser à l’environnement et à la nature par le biais des sciences de la Terre. Nicolas Thévenin rappelle d’ailleurs le lien évident entre la géologie et la biodiversité : « Si la roche est d’un certain type, le sol aura une certaine nature et la végétation en sera influencée ». Lien illustré par Daniel Rudler avec un exemple concret : « Dans la réserve régionale de la forêt des volcans on trouve des plantes calcicoles, comme la Drave faux-aizoon dans la forêt des volcans du Wegscheid. Ce sont les mêmes que celles du jura alsacien (Sundgau). »²

À travers les différents ateliers et sorties proposés par l’association, la géologie sert de support pour aborder la science, mais aussi l’Histoire, l’aménagement des territoires et les enjeux environnementaux. Un atelier permet par exemple de comprendre l’érosion pour les plus petits, en laissant de l’eau s’écouler dans une rivière artificielle. Un jeu de cartes explique le lien entre les minéraux et ce pour quoi ils sont utilisés par l’Homme. L’observation du terrain peut s’accompagner de lectures de cartes. Les visites de sentiers miniers sont l’occasion de rappeler l’existence de ces anciens métiers, de remonter plusieurs siècles en une seule balade et ainsi de revoir l’Histoire industrielle. Quant au sentier géologique, c’est une redoutable machine à remonter le temps : 350 millions d’années sont visibles en plusieurs couches grâce à la douzaine d’affleurements géologiques que l’on y trouve. Enfin, le musée permet de mettre en valeur la (bio)diversité alsacienne passée et présente, grâce aux fossiles et minéraux exposés.

Un public étroitement lié aux programmes scolaires

Le public de l’association est majoritairement scolaire, 90% des sorties se font notamment avec des établissements du primaire au secondaire. « Chaque été on revoit des enfants et certains te disent « Je reviens l’année prochaine ! » et là c’est le plaisir, c’est le bonheur ! Faire quelque chose avec des jeunes qui s’y intéressent, et avec ce plaisir d’être dehors. », s’exclame Daniel Rudler. Le public lycéen est une particularité de la Maison de la Géologie, du fait des programmes en Sciences de la Vie et de la Terre. A l’inverse, le public collégien est de plus en plus rare, du fait des changements de programmes il y a deux ans.

La géologie comme outil de protection de l’environnement

Auparavant guide de montagne dans les Alpes, Nicolas a commencé à s’intéresser à la géologie lorsqu’il a été recruté par l’association. Il se définit comme géologue de terrain : c’est la pratique des différents sites qui a fait de lui un connaisseur et un pédagogue de la géologie. Pour Nicolas, chaque sortie ou atelier est l’occasion de faire le lien entre géologie et protection de l’environnement. Histoire humaine et naturelle étant souvent liées, comme le rappelle le guide géologue :
« On introduit la notion de ressources non renouvelables. La potasse, par exemple, s’est constituée il y a 34 millions d’années alors que l’Homme a tout exploité en un siècle. On parle aussi des métaux rares que l’on trouve dans les portables et les tablettes : on sait que nous ferons face à une pénurie dans un siècle et demi. Et un siècle et demi c’est demain. »

Daniel est bénévole au sein de l’association. Président pendant 6 ans, puis secrétaire pendant 3 ans, il poursuit sa passion en animant des visites et en travaillant avec d’autres associations partenaires, telles que Les Trolls, dans des mines alentours afin de les rénover et de les ouvrir au public. « On veut faire des visites géologiques dans une logique de développement durable, en mettant en valeur la biodiversité qu’il y a autour. » L’idée est alors d’observer et de préserver des sites témoins du passé, fossilisés et l’on dirait presque figés, tout en préservant la biodiversité actuelle et attenante. Un exemple concret ? Les mines dont l’association s’occupe ont été fermées par des portes à barreaux. Cela permet de préserver les mines de visiteurs impromptus tout en permettant aux chauves-souris d’hiberner tranquillement, les barreaux ayant été suffisamment écartés les uns des autres pour qu’elles puissent passer. Ainsi, en moins d’un an, la population est passée de deux individus à cinq. La Maison de la Géologie relève ici un défi : préserver le passé dans le présent, tout en cherchant à assurer le futur.

La géologie est alors comme une machine à remonter le temps… Elle rend compte de la courte Histoire de l’Homme sur Terre ainsi que de son énorme impact sur celle-ci.

Une association au fort potentiel patrimonial et touristique

Situé à l’ouest de Mulhouse, dans le parc naturel régional des Ballons des Vosges et sur le bassin houiller stéphanien³ sous-vosgien, la périmètre sur lequel opère l’association est à la fois unique et un argument touristique intéressant. D’ailleurs, l’Office de Tourisme de Masevaux travaille régulièrement avec l’association, notamment pour les sorties qu’elle propose. Actrice de son territoire, elle est aussi privilégiée pour son domaine d’expertise. La DREAL Grand Est⁴, par exemple, lui a commandé un inventaire géologique local. L’association travaille aussi avec le Conservatoire des sites alsaciens ou encore l’association Kalivie, tournée vers l’Histoire potassique et minière de l’Alsace.

Et si vous en faisiez partie ?

La Maison de la Géologie, soutenue par la région Grand Est, le département du Haut-Rhin et la commune de Sentheim, a besoin de bénévoles pour assurer toutes ses activités. Son musée est riche en matériaux géologiques, témoins de l’Histoire naturelle et millénaire de l’Alsace, autant l’ouvrir le plus souvent possible. Les nombreuses sorties nature⁵ proposées sont demandées par un public venant de toute la France. Toutes les bonnes volontés pour entretenir les sites ou animer les visites, sont les bienvenues. Alors, comme s’en soucient Nicolas et Daniel en déclarant que le « bénévole doit prendre du plaisir dans ce qu’il fait », que vous soyez amateur ou passionné de géologie ou tout simplement intéressé par l’association, la Maison vous accueillera à bras ouverts !

Le musée ouvre sur rendez-vous, n’hésitez pas à appeler le 06 47 29 16 20 pour une visite ou pour devenir bénévole de l’association. Et embarquez dans cette machine spatio-temporelle !

Alexandre Coelho et Erwin Schildknecht

 

1 Avec l’ASEPAM. Pour connaître cette autre association, voir l’article “Les héritiers des mines du Val d’argent“ du Fil d’Ariena
2 Calcicole se dit d’une espèce végétale qui ne se développe, exclusivement ou de préférence, que sur les sols calcaires. Dans la forêt des volcans du Wegscheid (située dans le massif du Rossberg en Alsace), la Drave Faux-aizoo en fait partie. Cette petite fleur est remarquable du fait qu’elle pousse sur des pierres dont elle se distingue par la couleur jaune vif de ses pétales.

3 Etage géologique de près de 300 millions d’années.
4 Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement Grand Est : services déconcentrés du ministère de la transition écologique et solidaire (MTES) et du ministère de la cohésion des territoires (MCT)
5 Le col des Bagenelles, le Kaysersberg, le vallon de la Wormsa, les vignobles du Fossé Rhénan, le sentier géologique de Barr, le Kaiserstuhl, la vallée de la Doller, la vallée de la Thur, les cimes du Chauvelin, et d’autres encore…

 

Infos pratiques

Maison de la Géologie et de l’Environnement de Haute-Alsace
Place de l’Eglise – 68780 Sentheim
Tél. : 03 88 45 63 57
Site internet : www.geologie-alsace.fr/
Facebook : https://fr-fr.facebook.com/Maison-de-la-G%C3%A9ologie-800857866604280/

 

 

Cet article La Maison de la Géologie : l’association qui fait parler les pierres est apparu en premier sur Ariena.

]]>
15382
Les mercredis du patrimoine 2018 sur le thème « Inspirations Nature » http://ariena.org/mercredis-patrimoine-2018-theme-inspirations-nature/ Wed, 11 Apr 2018 12:24:40 +0000 http://ariena.org/?p=15084 Depuis 2009 les mercredis du patrimoine sont revisités par l’Ariena sous l’angle de la nature et de l’environnement. Pour 2018 cinq sorties sont organisées autour du thème « Inspirations nature ». La nature comme source d’inspiration pour différentes formes de créativité, comme la construction en saule vivant, la musique, l’art, le théâtre, ou encore la poésie.

Cet article Les mercredis du patrimoine 2018 sur le thème « Inspirations Nature » est apparu en premier sur Ariena.

]]>
Depuis 2015, les Mercredis du patrimoine sont passés à un format d’1/2 journée de formation, avec pour chaque programme d’animation un fil rouge en lien avec le patrimoine Alsacien et l’éducation à la nature et à l’environnement. Ces temps organisés par l’Ariena avec l’appui des structures de son réseau, bénéficient du soutient financier du Conseil départemental du Haut-Rhin. L’Atelier Canopé de Mulhouse et le Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges accompagne également techniquement ce dispositif.

 

Le  programme 2018 propose aux enseignants du primaire, du collège et du lycée une immersion dans le thème « Inspirations Nature ». La Nature est un support idéal et stimulant pour développer une approche  artistique et faire preuve de créativité. Les constructions en saule vivant, la musique, le land’art, le théâtre, ou encore la poésie sont autant de moyens pour créer un lien avec la Nature et que nous vous proposons dans le programme 2018. Vous pourrez prendre connaissance de ce programme à la fin de cet article.

 

Pour vous permettre de mieux vous représenter ce qui se passe lors des Mercredis du patrimoine, voici un retour à chaud sur l’animation du mercredi 4 avril 2018 où la nature était abordée sous l’angle de l’art et de la création avec une après-midi sur thème du land art, avec Estelle Matter…

 

Le Land art en forêt avec Estelle Matter

 

Estelle Matter, animatrice nature, a initié une douzaine de participants à la démarche du Land art.  Accueilli par l’Observatoire de la Nature de Colmar, l’animation s’est déroulé dans la forêt du Neuland qui,en ce  début de printemps, est parsemée d’ail des ours et d’anémone des bois en fleur.

L’accueil s’est fait dans la pièce principale des locaux de l’Observatoire de la Nature. Les participants ont été invités à s’exprimer sur le thème de l’après-midi grâce à différentes photographies d’artistes qui pratique le Land’art. Estelle en a également profité pour faire un bref historique de ce mouvement artistique.

 

Quelques photos du temps d’immersion

 

C’est parti, direction la forêt du Neuland pour 2h de créativité…

 

Le premier atelier avait pour seul consigne l’élaboration d’une ligne (courbée, en dents de scie, à angles droits, etc.) avec les éléments de la nature présents dans la forêt du Neuland.

 

 

Le deuxième atelier s’est fait dans un lieu choisit par un participant, Arnaud, également animateur à l’Observatoire de la Nature. Un grand tronc d’arbre a fait office de lieu de rassemblement pour les conseils d’Estelle. Dans le prolongement de la première activité, Estelle a également donné des conseils pour stimuler le processus créatif des participants en proposant différents thèmes ou mots comme « Laisser son esprit vagabonder… » , « Ici, ce n’est pas comme ailleurs » ou « Au travers ». Ensuite les participant(e)s ont dû choisir un lieu qui leur plaisait et y créer une œuvre. Les participants étaient également libre de créer sans contrainte ou en s’en imposant une comme avec un mot par exemple, une couleur, un type de matériau, etc. Estelle accompagnait celles et ceux qui le voulait, pour les aider à trouver l’inspiration. Les œuvres ont ensuite été contemplées et commentées par le groupe.

 

 

Sur le chemin du retour, les premières œuvres ont été revues, certaines étaient toujours là, tandis que d’autres révélaient leur caractère éphémère face au vent.

De retour à l’intérieur, un temps de bilan a été réalisé pour que chaque participant puisse partager son vécu. Une collation (Gâteaux de la ferme Peter de Rathsamhausen et jus de pomme bio de Muttersholz) a enfin conclu cette demi-journée de formation qui malgré les quelques gouttes fut très enrichissante et stimulante pour les participant(e)s.

 

 

Rappel du programme 2018

Cliquez sur l’image pour vous accéder au programme et vous inscrire aux deux sorties restantes. Soit le 23 mai pour la fabrication de marionnettes en éléments naturels à la Maison de la Nature du Vieux Canal et 13 juin pour la découverte d’insectes au travers de la poésie, ou inversement, avec le Vivarium du Moulin !

 

 

 

 

© Crédits photos : Mathieu Hilaire et Erwin Schildknecht / Ariena

Cet article Les mercredis du patrimoine 2018 sur le thème « Inspirations Nature » est apparu en premier sur Ariena.

]]>
15084
11èmes rencontres pédagogiques de l’Ariena : « L’œil du naturaliste » http://ariena.org/11emes-rencontres-pedagogiques-de-lariena-loeil-naturaliste/ Wed, 04 Apr 2018 12:29:41 +0000 http://ariena.org/?p=14229 Chaque année depuis 2007, durant la dernière semaine de janvier, l’Ariena organise des rencontres pédagogiques pour les animatrices et animateurs nature de son réseau. Ayant pour thème « L’œil du naturaliste », les rencontres de 2018 ont permis aux participant(e)s d'aborder l'observation de la nature à travers le regard de différent(e)s intervenant(e)s.

Cet article 11èmes rencontres pédagogiques de l’Ariena : « L’œil du naturaliste » est apparu en premier sur Ariena.

]]>
Le rendez-vous incontournable des animatrices et animateurs

Chaque année depuis 2007, durant la dernière semaine de janvier, l’Ariena organise des rencontres pédagogiques pour les animatrices et animateurs nature de son réseau. Ces rencontres ont pour principal objectif de permettre aux participant(e)s de s’approprier des approches naturalistes et pédagogiques spécifiques venant nourrir leur réflexion et leur pratique d’animateurs(trices) nature et environnement. Certains temps sont dédiés à l’intervention de spécialistes de la thématique et prennent la forme d’ateliers et de conférences. D’autres temps sont proposés par les animateurs(trices) du réseau souhaitant partager leur expérience sur des projets qu’ils mènent avec leur association, ou des nouveaux outils et animations développés au sein de leur structure. Ces deux journées sont aussi une occasion de créer et de renforcer les liens entre les salariés des associations du réseau et de faciliter les échanges entre les structures.

 

Les 25 et 26 janvier 2018 se tenaient les 11èmes rencontres pédagogiques des animatrices et animateurs nature et environnement du réseau Ariena, événement organisé au Centre du Torrent à Storckensohn. Ayant pour thème « L’œil du naturaliste », ces rencontres ont permis aux participant(e)s d’aborder l’observation de la nature à travers le regard de différent(e)s intervenant(e)s.

 

 

Objectifs de ces deux journées

  • Enrichir, développer et formaliser le bagage naturaliste des animateurs(trices) nature,
  • Permettre aux animateurs(trices) de s’approprier des approches scientifiques, naturalistes et artistiques en lien avec l’observation de la faune,
  • Fournir aux animateurs(trices) de nouveaux outils multimédias, des méthodes et des démarches de terrain adaptées au suivi des espèces animales,
  • Partager des outils d’animation, des expériences et mutualiser des pratiques qui peuvent être réinvesties en animation nature sur le terrain.

 

 

Les chiffres

Sur deux jours, les 11èmes rencontres pédagogiques ont rassemblé 65 participant(e)s provenant de 17 associations du réseau Ariena.

 

 

Les intervenant(e)s

Muriel et Luc Chazel

« Spécialisée dans l’ichnologie, Muriel Chazel est coauteur d’ouvrages naturalistes et a participé à divers inventaires de faune. Passionné par la faune sauvage depuis toujours, Luc Chazel a été chargé d’études par le ministère de l’Environnement, conservateur de réserve naturelle, responsable d’un programme de recherche sur le lynx dans le parc national des Abruzzes et conseiller technique pour le service suisse de cartographie de la faune. Ses nombreux voyages l’ont amené à se spécialiser dans les mammifères carnivores. » (Extrait du site internet Quae.com)
Ils sont auteurs de plusieurs ouvrages dont le Manuel d’ichnologie – Reconnaître et décoder les traces d’animaux.

 

 

Yves Fagniart

 

« Animé depuis son plus jeune âge par la passion de la nature, le peintre animalier belge Yves Fagniart pratique l’art naturaliste depuis plusieurs années. Ses aquarelles sont un alliage de lumière, d’atmosphère et d’amour de faune sauvage, où l’animal et le biotope ont autant d’importance. Les œuvres d’Yves Fagniart sont reconnues internationalement et exposées régulièrement dans différents pays.» (Extrait du site internet Aquarelles Nature)

 

 

 

 

François Jaeckel

 

François Jaeckel est animateur nature à la Maison de la Nature du Sundgau depuis 15 ans. Naturaliste et pédagogue, il a conçu et développé plusieurs outils et dispositifs pédagogiques liés à la découverte et au suivi de plusieurs espèces animales tels que la boîte à Blaireau et le dispositif Crap’au fil de l’Eau. Il expérimente et développe également en parallèle d’autres outils, techniques de pistage et de suivi animalier qu’il met en œuvre lors de projets d’animation dans différents contextes (scolaire, loisirs, formation).

 

 

Alain Laurent

 

Naturaliste de terrain passionné, Alain Laurent a suivi et étudié de nombreuses espèces dans le massif Vosgien comme le lynx, le loup et aujourd’hui plus spécifiquement le grand tétras et d’autres espèces associées telles que la gélinotte des bois, la chouette de Tengmalm ou la chevêchette d’Europe pour le Groupe Tétras Vosges en tant que chargé d’études.

 

Raynald Moratin

 

Raynald Moratin est responsable scientifique à l’Office des données naturalistes du Grand Est (Odonat). Il est en charge de la coordination de plusieurs programmes comme Visio-Nature Alsace ainsi que du plan régional d’actions en faveur des Odonates.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour en images

 

L’immersion sur le thème de l’observation

En guise d’introduction et d’immersion dans la thématique des rencontres, cinq courts ateliers ont été proposés aux quatre coins du site du centre du Torrent afin de mettre les connaissances naturalistes et les sens des participant(e)s à l’épreuve.

 

Les ateliers du jeudi

Cinq ateliers animés par les intervenants cités ci-dessus ont été proposés lors de la première journée :

 

 

  • Dessin, aquarelles et observations naturalistes avec Yves Fagniart

Au cours de l’atelier et accompagné(e)s d’Yves Fagniart, les participant(e)s ont pu s’initier à l’aquarelle en apprenant à s’imprégner de leur sujet, en prenant des repères sur le vif dans l’espace de nature qu’ils souhaitaient peindre. Les apprentis aquarellistes ont appris à définir un cadre, à travailler la composition, à évaluer les proportions entre les éléments, à capter les différences d’intensité lumineuse, etc. tout en découvrant quelques techniques spécifiques à l’aquarelle.

 

 

  • L’ichnologie : une démarche de terrain au service d’une meilleure connaissance de la vie des animaux avec Muriel et Luc Chazel

Les participant(e)s ont pu bénéficier de la riche expérience en ichnologie de Muriel et Luc Chazel. De nombreux types de traces et indices laissés par les animaux ont pu être présentés, analysés et interprétés collectivement.

 

 

  • Méthodes et suivis de quelques espèces animales emblématiques du massif Vosgien avec Alain Laurent

Au cours de l’atelier qu’il a animé, Alain Laurent a invité les participants à explorer les environs du Centre du Torrent tout en partageant son expérience de suivi d’espèces (grand tétras, lynx, loup, etc.), les méthodes de prospection qu’il met en place, les astuces pour regarder aux bons endroits en s’appuyant sur ses connaissances du comportement des différentes espèces évoquées.

 

 

  • Outils et démarches pédagogiques adaptées au suivi d’espèces animales avec les enfants avec François Jaeckel

L’atelier que François Jaeckel a animé a permis aux participant(e)s de découvrir une démarche pédagogique en lien avec les méthodes de pistage des animaux qu’il met en oeuvre avec différents publics. Les participant(e)s se sont appropriés plusieurs outils pédagogiques (en lien notamment avec le mode de vie de quelques animaux forestiers), se sont familiarisés avec les différentes étapes d’un projet de ce type, alliant à la fois enquête de terrain, utilisation de carte topographique, installation de dispositif d’identification de passage d’animaux (pièges à traces, pièges à poils, pièges photos, pièges à encre) et exploitation des données collectées.

 

 

  • La collecte et la saisie des données naturalistes avec Raynald Moratin

La collecte et la gestion des données naturalistes sont une étape clé pour suivre dans le temps les évolutions des populations sur une zone définie. Après un atelier en salle, avec présentation d’outils de saisie de données naturalistes, Raynald Moratin a emmené les participant(e)s sur le terrain, dans une tourbière à proximité du Centre du Torrent. Le groupe a ainsi pu observer directement la faune, l’inventorier, puis saisir les données récoltées sur les sites internet dédiés, tel que celui de Faune Alsace.

 

Forum pédagogique

A la fin de la première journée, plusieurs associations du réseau ont proposé d’animer un atelier afin de présenter des outils pédagogiques et des dispositifs qu’elles ont conçus récemment, ou de partager l’actualité de dynamiques dans lesquelles elles se sont impliquées. Sept ateliers ont été proposés :

 

 

Conférence avec Muriel et Luc Chazel, Alain Laurent et Yves Fagniart

La matinée du vendredi a été dédiée à une conférence proposée par trois des intervenants du jeudi. Ce temps a été à la fois l’occasion pour tous les participant(e)s de bénéficier de l’expérience de ces intervenant(e)s qu’ils n’ont pas forcément eu l’occasion de suivre en atelier la veille. C’était aussi l’occasion d’aborder la thématique « l’oeil du naturaliste » sous différents angles complémentaires. Les interventions ont été réalisées par :

 

  • Muriel et Luc Chazel : présentation de l’ichnologie et de ce que cette science apporte sur la connaissance du milieu
  • Alain Laurent : présentation de données de terrain sur le suivi du grand tétras et diffusion de vidéos issues de pièges photographiques
  • Yves Fagniart : présentation de son travail de peintre animalier mené en Finlande sur les traces du tétras lyre, de l’ours et du glouton.

 

 

Ateliers animés par les associations du réseau Ariena

Le vendredi après-midi, plusieurs associations du réseau ont proposé des ateliers qu’elles ont pu mettre en place au sein de leur structure, et directement en lien avec la thématique des rencontres. Six ateliers ont été organisés :

 

 

Un bilan détaillant les différents temps de ces rencontres 2018 sera réalisé prochainement.

L’équipe de l’Ariena remercie les intervenants et les participants pour leur contribution et leur présence à ces rencontres riches en contenu et donne rendez-vous aux animateurs pour les prochaines rencontres qui auront lieu les 24 et 25 janvier 2019.

 

Crédit photos : Mathieu Hilaire, Erwin Schildknecht et Guillaume Simon / Ariena

Cet article 11èmes rencontres pédagogiques de l’Ariena : « L’œil du naturaliste » est apparu en premier sur Ariena.

]]>
14229
Fête des mares 2018 http://ariena.org/fete-mares-2018/ Wed, 28 Mar 2018 15:26:22 +0000 http://ariena.org/?p=14644 […]

Cet article Fête des mares 2018 est apparu en premier sur Ariena.

]]>

L’Ariena coordonne pour la 3ème année la Fête des mares à l’échelle du territoire alsacien. Cet événement national annuel est coordonné par la Société Naturelle de Protection de la Nature, avec l’appui du Pôle-relais « mares, zones humides intérieures et vallées alluviales. »

La Fête des mares, c’est quoi ?

La SNPN, avec l’appui du Pôle-relais « mares, zones humides intérieures et vallées alluviales », et en partenariat avec l’ASPAS, la Fédération des Clubs CPN, l’association Noé, la SHF et l’Union nationale des CPIE, propose un nouveau rendez-vous annuel, sur tout le territoire national : la Fête des mares.

A travers l’organisation de multiples activités, cet évènement permet de mettre un coup de projecteur sur ces micro-zones humides exceptionnelles et permet de valoriser ce patrimoine naturel et culturel particulièrement menacé.

Pour cette première édition, 16 coordinateurs régionaux ou départementaux se sont d’ores et déjà associés au projet, afin d’assurer la réussite de l’opération. En Alsace, la coordination régionale de la Fête des mares est assurée par l’Ariena.

 

 Bilan de l’année 2017 à l’échelle nationale

Cliquez sur ce lien pour télécharger le bilan 2017.

Le Bilan 2017 en Alsace : quelques chiffres

  • 3 animation dans le Bas-Rhin et 3 animation dans le Haut-Rhin.
  • 126 participants ont vécu un temps d’animation sur le thème de la mare.

Comment ça marche ?

L’Ariena lance un appel à mobilisation à tous les acteurs en Alsace, et invite chacun à participer à la programmation de l’édition 2018.

C’est l’occasion de faire découvrir au public la mare dans tous ses états : naturel, culturel, historique, artistique, … !

Sorties, conférences, expositions, projections, ateliers, animations pédagogiques, etc. : rejoignez-nous en proposant une ou plusieurs activités autour des mares, du 02 au 10 juin !

Vous souhaitez organiser une ou plusieurs animations ?

Vous trouverez toutes les informations nécessaires à l’organisation de cet événement sur la page internet de la Fête des mares

Pour labelliser une ou plusieurs sorties, aller sur le portail national d’accès à l’information sur les zones humides

1. Labelliser une animation (date limite d’inscription le 31 mai et avant le 12 mai pour les animations apparaissent dans les programmes officiels )

Vous pouvez télécharger le tutoriel au format pdf en cliquant sur l’image ou suivre les étapes ci-dessous :

image_tutoriel_fete_mares

2. Rédiger un petit bilan à la suite de l’animation 

Afin de réaliser un bilan régional et national, merci ce compléter le petit questionnaire de bilan et de l’envoyer par mail à Elodie Seguin (SNPN) (snpn@wanadoo.fr) en mettant en copie Mathieu Hilaire (mathieu.hilaire@ariena.org).

Pourquoi participer ?

Labelliser une activité Fête des mares, c’est faire partie d’un réseau national d’acteurs engagés pour la préservation des mares. Cela permet aussi de bénéficier des outils de communication mis en place par la coordination nationale, et d’intégrer la programmation officielle en inscrivant vos activités sur le portail national zones humides. Les activités labellisées seront consultables sur le site Internet et sur l’application smartphone géolocalisée BaladOmarais.

Contact utile

Coordination locale de la Fête des mares (Alsace)
Mathieu Hilaire – mathieu.hilaire@ariena.org – 03 88 58 38 47

Informations complémentaires

De nombreuses ressources pédagogiques sont disponibles en ligne dans la base de données documentaire du Pole-relais « mares, zones humides intérieures et vallées alluviales ».

 

Boîte à outils

Téléchargeable sur ce lien !

Quel est le programme ?

Les ateliers et sorties nature organisés dans le cadre de la fête des mares seront visibles dans l’agenda des sorties du réseau Ariena, depuis ce lien.
Pour repérez rapidement les animations « fête des mares » chaque sortie sera accompagné du logo 

 

 

agrion

 

Une action soutenue localement par

capture-decran-2016-10-21-a-11-51-18

 

Cet article Fête des mares 2018 est apparu en premier sur Ariena.

]]>
14644
Voici les longs jours et les vacances de printemps ! http://ariena.org/voici-longs-jours-vacances-de-printemps/ Wed, 28 Mar 2018 12:13:38 +0000 http://ariena.org/?p=14893 Les associations du réseau Ariena proposent plus de 30 activités, lors des vacances de printemps, qui pourraient en intéresser plus d’un.e.s.

Cet article Voici les longs jours et les vacances de printemps ! est apparu en premier sur Ariena.

]]>
« Voici donc les longs jours, lumière, amour, délire !

Voici le printemps ! Mars, avril au doux sourire,

Mai fleuri, juin brûlant, tous les beaux mois amis ! »*

Et voici les vacances que l’on voit venir ! En 2018, elles se déroulent du samedi 21 avril au dimanche 6 mai. Les températures et les journées augmentent et l’envie de sortir avec. Pas de problèmes ! Les associations du réseau Ariena proposent de nombreuses activités qui pourraient en intéresser plus d’un.e.s.

 

Ateliers cuisine, balade, éco-citoyenneté, observation nature et accueil de loisirs divers, vous pourrez trouver plusieurs types de sorties nature. Tel que le rappelle le poème de Victor Hugo, le printemps est le moment par excellence pour retrouver la nature et ce qui va avec : lumière, sourire, floraison, douceur… Et pour cela, de nombreuses sorties sont possibles en Alsace, plus de 30 activités au compteur !

* Extrait du poème « Printemps » de Victor Hugo, Toute la lyre, 1888 et 1893 (posthume)

Ci-dessous, vous retrouverez les activités du réseau Ariena pendant les vacances de printemps. En cliquant sur le nom de la structure vous serez redirigé sur son site internet ou se trouve toutes les informations nécessaires.

 

 

Activités à la journée

 

Strasbourg Initiation Nature Environnement (SINE)

 

Atelier cuisine : Le printemps dans l’assiette

dimanche 22 avril 2018 – 09h30

 

Atelier : Les petites mains dans le cambouis

Du lundi 23 avril 2018 au vendredi 27 avril 2018 – 09h00 – 12h00

 

Atelier : Les petites mains dans le cambouis

Du lundi 30 avril 2018 au vendredi 04 mai 2018 – 09h00 – 12h00

 

Atelier cuisine : Les enfants cuisinent le printemps

Du jeudi 03 mai 2018 au vendredi 04 mai 2018 – 14h00

Petite Camargue alsacienne

 

Journée mondiale des poissons migrateurs

samedi 21 avril 2018 – 14h00 – 17h00

 

Il était une fois, au fond du bois…

dimanche 22 avril 2018 – 09h00 – 11h30

 

Haut les collines !

samedi 28 avril 2018 – 17h00 – 22h00

 

Des observatoires, on peut en voir des choses

dimanche 29 avril 2018 – 10h00 – 12h00

 

Des observatoires, on peut en voir des choses

dimanche 29 avril 2018 – 14h00 – 17h00

Maison de la nature Bruche Piémont

 

A vos paniers

dimanche 22 avril 2018 – 11h00 – 17h30

 

LAVOIR en Fête !

dimanche 06 mai 2018 – 10h00 – 17h00

 

Cueillette, ateliers culinaires & dégustation

dimanche 06 mai 2018 – 14h00 – 17h00

 

Aux Herbes Citoyens

dimanche 06 mai 2018 – 11h00 – 17h30

Maison de la nature du Vieux Canal

 

Exposition temporaire : Nature Vivante

Du jeudi 01 mars 2018 au mercredi 25 avril 2018

 

Animations de loisirs

Du mercredi 02 mai 2018 au vendredi 04 mai 2018 – 08h30 – 17h00

 

 

Maison de la nature du Ried et de l’Alsace centrale

 

Qu’est ce qui se trame dans le Ried ?

samedi 05 mai 2018 – 14h00 – 17h00

Maison de la géologie

 

Le Kaiserstuhl, une aventure explosive

Samedi 28 avril

 

Balade à remonter le temps :

Dimanche 6 mai

 

 

CINE Le Moulin

 

Balade Nature

Mercredi 2 mars

Maison de l’eau et de la rivière

 

Atelier musique verte en famille

Mercredi 2 mai 2018 à 14h

 

Accueil de loisirs :

 

Strasbourg Initiation Nature Environnement (SINE)

 

Accueil enfant : Le réveil de la créativité

Du lundi 23 avril 2018 au vendredi 27 avril 2018 – 08h30 – 17h30

Petite Camargue alsacienne

 

 

Vacances au grand air : Hector l’arbre mort plein de vie

Du mardi 24 avril 2018 au vendredi 27 avril 2018 – Toute la journée

 

Vacances au grand air : Hector l’arbre mort plein de vie

Du mercredi 02 mai 2018 au vendredi 04 mai 2018 – Toute la journée

Maison de la Nature du Sundgau

 

Agitations printanières

Du 23 au 27 avril

 

Le réveil des amphibiens

30 avril au 4 Mai (1er mai exclu)

Maison de la Nature Bruche Piémont

 

Club nature : Douceurs de printemps

Du mercredi 02 mai 2018 au vendredi 04 mai 2018 – 09h00 – 16h00

 

CINE Le Moulin

 

OFNI (Objets Flottants Non Identifiés) “

Du lundi 23 au vendredi 27 avril 2018

Maison de la nature du Delta de la Sauer et de l’Alsace du Nord

 

« Les supers héros du Delta »

23 au 27 avril 2018

 

 

 

 

Cet article Voici les longs jours et les vacances de printemps ! est apparu en premier sur Ariena.

]]>
14893
Sortir de l’ère des pesticides : le réseau vous propose des alternatives http://ariena.org/sortir-de-lere-pesticides-reseau-propose-alternatives/ Wed, 14 Mar 2018 08:43:00 +0000 http://ariena.org/?p=14017 La semaine des alternatives aux pesticides est l’occasion, chaque année depuis 2005, de se renseigner sur les liens entre les produits utilisés dans les cultures agricoles, ce que l'on trouve dans notre assiette et les effets que cela a sur notre santé.

Cet article Sortir de l’ère des pesticides : le réseau vous propose des alternatives est apparu en premier sur Ariena.

]]>
En 2018, la semaine des alternatives aux pesticides fête sa 13e édition. Au niveau national elle se déroule du 20 au 30 mars. En Alsace, nous en sommes à la 11e édition et elle se déroule du 16 au 25 mars !

Proposer des alternatives aux pesticides est l’occasion, chaque année depuis 2005, de se renseigner sur les liens entre les produits utilisés dans les cultures agricoles, ce que l’on trouve dans notre assiette et les effets que cela a sur notre santé. L’événement, national et international, se fait du 20 au 30 mars pour la symbolique des 10 premiers jours du printemps, période d’épandage dans les champs (technique agricole consistant à répandre divers produits sur des zones cultivées).

Aujourd’hui, les méthodes de culture sont principalement tournées vers ce que l’on appelle du conventionnel. C’est-à-dire des cultures pour lesquelles des intrants chimiques sont utilisés pour réguler la croissance des végétaux. Or, d’autres techniques existent telles que dans l’agriculture biologique* mais aussi dans l’agroécologie* ou la permaculture*.

Ces types de cultures sont encouragés lors de la semaine des alternatives aux pesticides. D’ailleurs, l’agriculture non « conventionnelle » n’est pas marginale puisqu’elle représente plus de 30 000 producteurs et près de 7% de la surface agricole française en 2017.

Mais les agriculteurs ne sont pas les seuls à être concernés par cette semaine. Les consommateurs, citoyens, entreprises, collectivités, etc. le sont aussi. En somme, tous les acteurs sont invités à faire attention aux produits utilisés pour les gestes du quotidien, dans le milieu professionnel comme privé.

Par exemple, de récentes études prouvent que l’agriculture urbaine* – et donc tenue par des particuliers/privés – est une solution d’avenir : rétention d’eau de pluie, recyclage des biodéchets, stockage du carbone. Ainsi, les toits peuvent représenter jusqu’à 32% des surfaces horizontales des villes, soit 32% de surfaces utilisables qui aujourd’hui ne le sont quasiment pas, restant de simples espaces bétonnés.

*Agriculture biologique : technique agricole qui n’utilise pas de produit chimique et qui se préoccupe de l’impact environnemental de son activité et de la biodiversité.

*Agroécologie : technique agricole tendant à une production biologique tout en souhaitant allier rentabilité économique, respect de l’environnement et qualité sociale. Ce qui peut sembler identique à l’agriculture biologique. Mais, dans les faits, des échéances sont appliquées pour arrêter progressivement l’utilisation d’intrants chimiques.

*Permaculture : Le permaculture est un mode d’aménagement écologique du territoire, visant à concevoir des systèmes stables et autosuffisants. Elle peut se présenter sous différentes formes. *L’agriculture urbaine est un exemple de permaculture.

 

 

Évènements du réseau liés à cette semaine des alternatives aux pesticides 

En cliquant sur le nom des structures vous serez redirigés vers leur site internet.

 

SINE

Jardin : À vos binettes

mercredi 21 mars 2018 – 14h30 – 17h00

 

Atelier : Cuisine au naturel

samedi 24 mars 2018 – 09h30

Maison de la nature du Ried et de l’Alsace centrale

 

De la ferme à nos assiettes SDEA, Missions Eau Alsace

vendredi 23 mars 2018 – 17h30 – 20h00

 

 

Maison de la nature du Vieux Canal

 

Conférence « Purins et décoctions de plantes » avec Philippe Ludwig

Vendredi 16 mars. 20 h

 

Conférence « Protéger et soigner le verger familial » avec Stéphanie Frey

vendredi 23 mars 2018 – 20h00 – 23h00

 

Fabrication de produits ménagers au naturel

samedi 24 mars 2018 – 09h30 – 12h30

Petite Camargue alsacienne

 

Atelier : Vendredis jardin

mercredi 28 mars 2018 – 14h30 – 16h30

 

 

Maison de l’eau et de la rivière (Parc naturel régional des Vosges du Nord)

 

Dimanche 25 mars 2018 à 14h

Sortie nature : Au fil de l’eau

enseignements et inscription : 03.88.01.58.98 ou maisoneauriviere@parc-vosges-nord.fr

 

Vivarium du Moulin

 

Conférence-ateliers « Les fourmis agricultrices et éleveuses »

Samedi 17 mars. 20h

 

Mouvement de l’Agriculture Bio-dynamique

Projection film/débat

L’Éveil de la permaculture

d’Adrien Bellay

Mardi 20 mars. 20h

 

Exposition de la nappe phréatique du Rhin Supérieur

 

Rhinau

Exposition accueillie à l’Hôtel de ville de Rhinau

Du 3 février au 27 mars 2018

Inscriptions aux visites au 03 88 74 61 31

 

 

Maison de la Nature du Delta de la Sauer et d’Alsace du Nord

 

EAU’FFENDORF EN FÊTE

Départ des balades à partir de 14h00 à l’Espace Sportif et Culturel d’Offendorf

Renseignements : 03 88 05 32 38

Maison de la Nature du Sundgau

 

Le jardin sans pesticide

Vendredi 16 mars 2018 de 19h à 22h à Altkirch.RDV communiqué lors de l’inscription. Inscription obligatoire au 03 89 82 22 51 avant le 14 mars

CINE Le Moulin

 

Je fais mon savon solide et “pâte à modeler” au chocolat

mercredi 21 mars 2018 14:00 – 16:00

 

 

 

Cet article Sortir de l’ère des pesticides : le réseau vous propose des alternatives est apparu en premier sur Ariena.

]]>
14017
Amphibiens sur le chemin, mais bénévoles malins ! http://ariena.org/amphibiens-chemin-benevoles-malins/ Tue, 06 Mar 2018 09:13:49 +0000 http://ariena.org/?p=13968 Chaque année, de février à mars des milliers de batraciens migrent vers leur lieu de naissance pour se reproduire. Seul bémol, l’Homme est passé par là et à tracé ses routes. Certaines d’entre elles sont sur le chemin de ces petits migrants qui prennent le risque de se faire écraser.

Cet article Amphibiens sur le chemin, mais bénévoles malins ! est apparu en premier sur Ariena.

]]>
Chaque année, de février à mars, des milliers de batraciens migrent vers leur lieu de naissance pour se reproduire. Seul bémol, l’Homme est passé par là et à tracé ses routes. Certaines d’entre elles sont sur le chemin de ces petits migrants qui prennent alors le risque de se faire écraser.

Crapauds communs, grenouilles rousses et tritons, sont des espèces protégées par la loi… et aussi dans les faits, par de bienfaiteurs bénévoles. Chaque année, au rythme de leur migrations nuptiales, des associations s’occupent de sécuriser les secteurs à risque. Le Conseil Général du Bas-Rhin et la LPO en sont à l’origine, depuis 1997.

 Crapauduc - Système n'ayant pas pu être installé sur le D178 / © Cyril Leroy/Ariena

Dans le réseau Ariena différentes associations y participent. Notamment l’association Les Piverts, à Lohr dans le nord ouest de l’Alsace, qui organise même une formation le samedi 10 mars 2018 (voir en fin d’article pour les modalités) pour se préparer au secours des petits tétrapodes migrants. Vous pouvez vous informer auprès d’eux au 03.88.70.44.86. Les dispositifs de protection ont déjà été mis en place au début du mois de février, notamment avec l’équipe de la Grange aux Paysages.

Les bénévoles et salariés protègent une zone sur la route D178 dans la vallée du Niederbaechel, aux abords de l’étang du Hammerweier, à Eschbourg, ou se trouve l’une des plus grande population d’amphibiens du Bas-Rhin. C’est 11 782 amphibiens – voyez que le compte est au crapaud près – qui ont été sauvés l’an dernier ! Et ce, grâce à la mise en place de plus d’un kilomètre de filets par le Centre Technique de Bouxwiller* et l’association. Ensuite, chaque jour, il faut récupérer les amphibiens dans les sceaux. Et donc dès maintenant, toute aide est la bienvenue pour le ramassage de ces petites bêtes et la tenue de l’inventaire.

N’hésitez pas à consulter la carte du réseau Ariena pour joindre les associations les plus proches de chez vous. D’une manière générale vous pouvez directement appeler la LPO, l’association BUFO ou la Brigade verte pour avoir plus de renseignements.

Et, au fait, faut-il dire batracien ou amphibien ? Comme vous voulez, dans ce cas les deux termes fonctionnent. Le terme batracien est juste plus ancien mais signifie la même chose : c’est la famille des vertébrés tétrapodes. Tétrapodes signifie vertébré avec deux paires de membres.

 

Formation au « ramassage » le samedi 10 mars à 10h00

Au menu du jour de cette journée conviviale placée sous le signe des grenouilles, crapauds, et tritons :

Mise en bouche      rendez-vous sur site
Entrée                      relevé des seaux et identification des amphibiens

Trou normand         auberge espagnole à Lohr : amenez ce que vous avez envie de boire ou manger, on partagera !

Plat                           rappels et entraînement à l’identification des différentes espèces
Dessert                    saisies et transmission des info, consignes de sécurité…

Pour participer, contactez directement par mail aurelie.jacquet@lespiverts.org

ou passez par l’association à contact@lespiverts.org ou par téléphone au 03 88 70 44 86

 

* Opération financée par le Conseil Départemental du Bas-Rhin et coordonnée au niveau départemental par la Ligue pour la Protection des Oiseaux Alsace.

 

L’association Les Piverts

 

Comme les piverts, ou pic verts, la forêt est son lieu de vie. Et pour les piverts, entre autre, elle défend celui-ci. Comme autant de coup de becs qu’assène l’oiseau pour sonder un tronc, les bénévoles de l’association s’activent, avec les salariés, pour défendre l’environnement à grands coups de pédagogies.

 

L’association Les Piverts a fêté ses 20 ans en 2017. 20 années qui ont permis de protéger des milliers d’amphibiens, comme nous le précisions plus haut, mais aussi d’informer, d’alerter, d’enseigner à un public jeune et moins jeune l’intérêt de préserver l’Alsace du Nord et plus largement l’environnement. Outils pédagogiques et campagnes de préservation sont étroitement liées pour concilier l’utile avec le savoir et l’agréable.

Une batmallette, pour l’étude des chauves-souris, Bélisse, la fouine dont les aventures sont relayées dans le livret pédagogique La Fouineuse, L’Unsere Waldtiere, un classeur franco-allemand de sciences de la nature, et la malle Tutti Frutti, qui permet de mettre en valeur les fruits issus des vergers alsaciens.

 

 

Le « dispositif amphibiens », présenté ci-dessus, n’est qu’une des activités proposées par l’association. Festival de la Nature, fabrication de jus de pomme, stage de vannerie, week end montagnard, journée du lynx, activités pour public en situation d’handicap, conférence, et soirée spectacle/concert, le tout autour de la nature et de l’environnement… Les Piverts s’agitent toute l’année !

 

 

Cet article Amphibiens sur le chemin, mais bénévoles malins ! est apparu en premier sur Ariena.

]]>
13968
Des minéraux au musée http://ariena.org/des-mineraux-au-musee/ Wed, 28 Feb 2018 09:04:15 +0000 http://ariena.org/?p=13697 Venez découvrir une collection exceptionnelle au Musée d'Histoire naturelle et d'ethnographie de Colmar, en sachant que Vosges et Alsace recèlent plus de 260 espèces minérales. L'exposition Minéral'orgie dure toute l'année 2018, avec des pièces de collection privée !

Cet article Des minéraux au musée est apparu en premier sur Ariena.

]]>
Le vendredi 9 février 2018 était inaugurée l’exposition Minéral’orgie par le Maire de Colmar, Gilbert Meyer, et le Président de la Société d’Histoire Naturelle et d’Ethnographie de Colmar, Jean-Michel Bichain. Cette exposition aura lieu durant toute l’année 2018, jusqu’au 23 décembre. L’équipe de l’association l’a soigneusement mise en place pendant tout le mois de janvier.

Martial Boutantin (commissaire de l’exposition et vice-président de l’association) souligne, dans le feuillet de liaison n°1 de la SHNEC, que dans les Vosges et la plaine d’Alsace se trouve une grande richesse minéralogique. Et c’est ce qui est mit en valeur dans cette exposition ! En plus de cela, une grande partie des minéraux exposés sont issus de collections privées, n’ayant jamais été présentées au public. Raison de plus pour se déplacer au Musée de la SHNE de Colmar !

Si vous n’avez pas le temps les prochains jours, pas de panique ! Les visites guidées pour le grand public sont organisées tout au long de l’année, les dates se trouvent sur le visuel ci-dessous. Vous pouvez compter une date par mois pour les visites guidées, généralement en fin de semaine (jeudi, vendredi) à 18h, et autrement l’exposition est à visiter tous les jours d’ouvertures.

Cette exposition est l’occasion d’apprendre à (mieux) connaître la biodiversité alsacienne et alentours au travers des minéraux, véritables témoins de l’Histoire naturelle de la région. C’est aussi une façon de mettre en perspective une problématique environnementale : l’épuisement des ressources naturelles de la planète.

Pour approfondir le sujet une conférence aura lieu le 23 mars au Musée d’HNEC, à 18h30, et sera animée par Pierre Fluck, universitaire et docteur en sciences spécialisées en minéralogie, géologie, et en archéologie industrielle et minière. Il est notamment bénévole à la Maison de la Géologie, association membre du réseau Ariena.

L’ASEPAM, autre association membre du réseau, participe aussi à l’exposition en prêtant des objets concernant l’exploitation de ces mines.

Alors venez découvrir une collection exceptionnelle, en sachant que Vosges et Alsace recèlent plus de 260 espèces minérales. La région est riche en divers minéraux. Beaucoup y ont été découverts pour la première fois, comme la Fluckite, découverte par Pierre Fluck.

Enfin cette exposition est l’occasion de découvrir un musée recouvrant des collections aussi variées qu’intéressantes, en passant par une bibliothèque, des squelettes, des animaux naturalisés, des insectes, des reptiles, des poissons, et même des momies égyptiennes ! L’exposition Minéral’orgie est ainsi une piqûre de rappel concernant les trésors que cache le Musée d’Histoire Naturelle et d’Ethnographie de Colmar.

 

La Société d’Histoire Naturelle et d’Ethnographie de Colmar 

C’est l’une des deux plus anciennes associations du réseau avec le musée zoologique de Strasbourg. Cette association est issue d’une Société de scientifiques fondée en 1859. Même le célèbre Auguste Bartholdi, qui n’est autre que l’architecte de la Statue de la Liberté, en faisait partie. Autant dire qu’après plus de 100 ans, la collection dont dispose l’association dans le musée est considérable.

Au départ, le musée se trouvait dans le couvent des Unterlinden, un musée d’art et d’archéologie à part entière aujourd’hui. Après guerre le musée s’exporte au château le temps des Trente Glorieuses puis s’installe dans les locaux actuels, à savoir l’ancienne école Turenne non loin de la Petite Venise colmarienne.

 

 

141 ans après sa création la SHNEC adhère au réseau Ariena, en 2000. Installée dans le Museum d’Histoire Naturelle et d’Ethnographie de Colmar, la Société fait du naturalisme un outil éducatif pour l’Histoire, la nature et l’environnement.

 

La Société fonctionne avec des bénévoles et une animatrice salariée. Les activités se font dans le musée ou auprès des élèves, dans les écoles. La variété du musée permet une approche éducative et scolaire intéressante et en lien avec les programmes scolaires. Le public est donc varié, entre visiteurs adultes au musée et animations scolaires dans le musée et en dehors.

 

 

 

Cet article Des minéraux au musée est apparu en premier sur Ariena.

]]>
13697
Les vacances d’hiver arrivent http://ariena.org/les-vacances-dhiver-arrivent/ Wed, 21 Feb 2018 10:26:52 +0000 http://ariena.org/?p=13435 Pour ces dernières semaines d’hiver, sortez et respirez le grand air, sortez pour profiter de l’allongement progressif mais certain de l’ensoleillement, sortez pour observer la nature et, ainsi, ressourcez-vous !

Cet article Les vacances d’hiver arrivent est apparu en premier sur Ariena.

]]>
Les vacances d’hiver approchent à grand pas. Du coup, il est grand temps de se pencher sur les activités animant le réseau ariena durant les deux semaines du 24 février au 11 mars.

Tout petits et plus grands trouveront sûrement une ou plusieurs activités, avec des programmes proposés à un public de 3 à 13 ans. Les séjours seront notamment possibles et les parents pourront accompagner la plupart des activités.

Attente de l'animateur - © Cyril Leroy/Ariena

Bien que l’on soit en hiver, il est possible de s’occuper, de s’amuser et d’apprendre des choses sous plusieurs formes. Vous trouverez des choses étonnantes telles que de la poésie d’insectes, une enquête sur un viking s’étant perdu en Alsace, ou même une machine à remonter le temps !

Que ces vacances soient froides, humides, douces, sèches, ou autres, peu importe, sortez ! Pour ces dernières semaines d’hiver, sortez et respirez l’air frais, profitez de l’allongement progressif mais certain de l’ensoleillement, observez la nature et, ainsi, ressourcez-vous !

Toutes les dates de sorties sont indiquées dans la liste ci-dessous et classées par structures. Vous aurez les informations détaillées en cliquant sur le nom de la structure.

 

Louveteaux - © Cyril Leroy/Ariena

 

 

Vivarium du Moulin

 

Soirée poétique : Insectes poètes

Vendredi 02 mars 2018 – 20h00

 

Atelier artistique

Lundi 26 février et 5 mars

 

Atelier décomposeurs et compost

Mardis 27-février et 6-mars

 

Le réveil de la fourmi

Mercredis 28-février et 7-mars

 

Accueillir des abeilles sauvages dans son jardin

Jeudis 29-février et 8-mars

 

Plantes sauvages comestibles du Moulin : tu marches sur la salade !

Vendredis 30-février et 9-mars

Observatoire de la nature

 

Vacances club nature, 6-12 ans – Les mystères du Neuland

Du 26 février au 2 mars 2018 – 13h30 à 17h30

 

CINE Le Moulin

 

Le retour du trappeur dans les Vosges !

Du lundi 26 février au vendredi 2 mars 2018

Attention : Inscription au plus tard le vendredi 16 février

Tél. : 0389506950

 

CINE de Bussierre

 

Les enfants cuisinent l’hiver

Mardi 27 et mercredi 28 février

14h – 3 à 6 ans accompagnés d’un adulte

 

Les PEP Alsace

 

Vérifier les séjours disponibles proposés par les PEP Alsace !

 

Ethic étapes – La vie en vert

 

N’hésitez pas à vous organiser un séjour avec vos enfants dans les Vosges du Nord à Neuwiller-les-Saverne !

 

Maison de la Géologie

 

Balade à remonter le temps :

Dimanche 4 mars

Rdv : 14h00 Musée de la Maison de la Terre à Sentheim

Public : Tout public

Durée : 3h30 environ (visite du musée comprise)

Casques et lampes prêtés.

 

Ateliers découverte de la géologie : en partenariat avec l’OT Masevaux

Mercredis 28 février et 7 mars

Rdv : 14h00 à l’Office du tourisme de Masevaux

Public : enfants et familles.

Inscriptions obligatoires à OT de Masevaux 0389824199

 

Maison de la Nature du Vieux Canal

 

Démonstration de Tempera

Dimanche 04 mars

Venez à tout moment entre 14h et 17h

 

Les Z’ailés !

Du lundi 05 mars au vendredi 09 mars

De 8h30-9h à 12h-12h30 (accueil échelonné) – 6-12 ans

 

 

Petite Camargue Alsacienne

 

En quête de plumes !

6 au 9 mars, 6-13 ans, 4 journées

 

Des petites boules pour casser la graine

25 février, 14h à 16h,

RDV à la Maison Eclusière

 

Affût nature dans la Réserve Naturelle

11 mars, 10h à 12h puis 14h à 17h,

Expo photo – La face cachée du sol

Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges et l’ariena

du 4 mars au 13 mai

 

Expo photo – Migration au rythme des saisons

Francis Hengy, Jean François Debarnot, Eric Michelet

4 mars au 29 avril

La ferme du Luppachhof : la clé des champs

 

26-févr – Traite des chèvres et moulage de fromage – 16h00/17h00

27-févr – Des céréales au pain – 16h00/17h00

28-févr – Nourrissage des animaux et goûter à la ferme – 16h00/17h00

01-mars – Du lait au beurre           – 16h00/17h00

02-mars – Traite des chèvres et moulage de fromage – 16h00/17h00

05-mars – Traite des chèvres et moulage de fromage – 16h00/17h00

06-mars – Des céréales au pain – 16h00/17h00

07-mars – Nourrissage des animaux et goûter à la ferme – 16h00/17h00

08-mars – Du lait au beurre – 16h00/17h00

09-mars – Traite des chèvres et moulage de fromage – 16h00/17h00

 

Maison de la nature du Sundgau

 

Histoires de plume

5 journées du 26 février au 2 mars 2018, pour les 5-7 ans et les 8-12 ans

 

Bois sous toutes ses formes

5 journées du 5 au 9 mars 2018, pour les 5-7 ans et les 8-12 ans

 

Maison de la Nature du Ried et d’Alsace Centrale

Les Vikings débarquent !
Du 26 février au 2 mars

 

 

Traces et indices dans l’Illwald

Samedi 3 mars, 14h-17h, Sélestat.

Inscription au 03 88 58 87 20.

 

La grange aux paysages

 

Fabrication de marionnettes nature

Le 28 février 2018 – 14h-18h

Dès 4 ans (accompagné d’un adulte)

 

On ne va pas en faire une salade !

Le 01 mars 2018 – 9h-12h

Dès 3 ans (accompagné d’un adulte)

 

Chaud Chaud chocolat !

Le 06 mars 2018 – 14h-16h

Enfants de 5 à 12 ans (accompagnés d’un adulte)

 

Ne perdez pas le nord !

Le 07 mars 2018 – 14h-17h

Dès 7 ans (accompagné d’un adulte)

 

Le vallon oublié

Le 08 mars 2018

Dès 8 ans (accompagné d’un adulte)

 

Outils d’artistes

Le 09 mars 2018

De 3 à 6 ans (accompagné d’un adulte)

 

Sur inscription (places limitées) au 03 88 00 55 55 ou info@grangeauxpaysages.fr

 

 

Cet article Les vacances d’hiver arrivent est apparu en premier sur Ariena.

]]>
13435