Ariena http://ariena.org Association régionale d'intiation à l'environnement et à la nature en Alsace Thu, 16 Aug 2018 12:43:17 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=4.7.4 http://ariena.org/wp-content/uploads/2014/10/logo_ariena.jpg Ariena http://ariena.org 32 32 74429517 Le travail archéologique de l’ASEPAM : une mise en valeur du patrimoine historique et naturel http://ariena.org/travail-archeologique-de-lasepam-mise-valeur-patrimoine-historique-naturel/ Thu, 02 Aug 2018 13:39:10 +0000 http://ariena.org/?p=15851 Actuellement l’ASEPAM entreprends des fouilles sur différents sites dans le Val d’Argent. Des sites qui sont aussi passionnants qu’inédits.

Cet article Le travail archéologique de l’ASEPAM : une mise en valeur du patrimoine historique et naturel est apparu en premier sur Ariena.

]]>
Actuellement l’ASEPAM entreprend des fouilles sur différents sites dans le Val d’Argent. Des sites aussi passionnants qu’inédits. À savoir, une cité ouvrière préindustrielle du XVIème siècle, composée d’une soixantaine de maisons « normalisées » ou « standardisée », sur le site de La Fouchelle à Sainte-Marie-aux-Mines. Mais aussi un atelier de fonte sur le « carreau » (zone à l’avant d’une mine) de la mine Sainte-Barbe, du même siècle que la cité ouvrière. Deux autres mines en fouille surplombent cet ancien atelier : la mine Giro, qui n’est pas précisément datée mais qui est certainement antérieur au XVIème siècle et qui a été réexploitée ensuite, et la mine Patris, du XIème siècle.

D’ailleurs, le début des fouilles 2018 ont été filmés par la télé locale du Val d’Argent.

Alors qu’une visite organisée pour la fin des fouilles de l’été 2018, a permis à Joseph Gauthier, président de l’ASEPAM et directeur des fouilles archéologiques, aux bénévoles et chercheurs, notamment Pierre Fluck, de nous dévoiler les premières hypothèses et conclusions de leur recherches.

Ces dernières sont passionnantes !

Restes de céramiques sur le site de La Fouchelle

La cité ouvrière de La Fouchelle est unique et laisse imaginer l’importance de l’activité économique du Val d’Argent au XVIème siècle. Cette cité, bien qu’ouvrière, était aussi familiale puisque des billes ont été retrouvées dans certaines maisons, laissant deviner la présence d’enfants. Les fondations de ces maisons sont encore intactes et dans l’une d’elle se trouve encore un poêle. Concernant cette dernière, les fouilles s’y concentrent puisqu’elle se différencie des autres, plus grande et centrale au sein de la cité. Des céramiques ont notamment été retrouvées, d’un vert encore éclatant, destinées à la construction de poêle alsacien, les fameux « kachelofen » !

Fourneau dévoilé sur le "Carreau Sainte-Barbe"

L’atelier de Sainte-Barbe, ou « carreau Sainte-Barbe », quant à lui, laisse imaginer le sol foulé par les ouvriers du XVIème siècle. En effet, d’épaisses couches noires de charbon recouvrent un sol fraîchement découvert par les archéologues. Un petit fourneau a aussi été dévoilé, avec des restes de « déchets » de minerais fondus. Ces matériaux permettront aux chercheurs de dater au mieux l’atelier mais aussi de s’assurer des types de minerais exploités à l’époque. Et, selon les archives, il est possible que cet atelier du XVIème siècle recouvre un autre atelier du XIIème siècle !

Dans la mine Patris, Patrick Clerc (Archéologue de l'INRAP) nous dévoile le "puit" que lui et des bénévoles ont dégagé pour atteindre un vieux plancher datant potentiellement du XIIème siècle.

Quant aux mines Giro et Patris qui surplombent le site de Sainte-Barbe, les archéologues ne cessent de découvrir des galeries et des mobiliers archéologiques, bien que très pauvres sur les sites miniers. Dans la mine Giro, le type de galerie laisse supposer que des mineurs du XVIème siècle (galeries identifiées à leur formes rectangulaire et étroite) ont rejoint une galerie datant du XIIème siècle (galerie tout aussi étroite mais arrondie, moins « propre »). D’ailleurs, sur les parois des galeries humides se trouvent encore des marques de coups de pointerolles (sorte de burin pour creuser la roche), comme si le coup venait d’être porté…

Alors que dans la mine Patris, les archéologues, et notamment Patrick Clerc, ont découvert un vieux plancher qu’ils ont dû dégager d’une épaisse couche de terre humide. Un plancher qui pourrait avoir près d’un millénaire…

Des analyses se feront très prochainement et tous ces sites promettent au moins une chose : la mise en valeur du patrimoine du Val d’Argent mais aussi de ses espaces naturels. Car, en effet, l’ASEPAM met en valeur d’anciens sites naturels exploités par l’Homme mais permet ainsi de les préserver d’exploitations actuelles, tout en valorisant l’environnement alentour.

 

PHOTOS :

 

Les activités d’été de l’ASEPAM

L’ASEPAM a un large programme d’activités cet été, avec plus d’une sortie par jour tous les jours.

 

 

Bureau de l'ASEPAM au 4 Rue du Dr Weisgerber à Sainte-Marie-aux-Mines

Et cette association saura vous accueillir, cela est largement dans ses savoirs faire : « en 1990 notamment, elle se voit décerner, des mains du ministre de la culture Jack Lang, le prix du meilleur accueil du public. »*

 

 

Cet article Le travail archéologique de l’ASEPAM : une mise en valeur du patrimoine historique et naturel est apparu en premier sur Ariena.

]]>
15851
Mars et des étoiles dans les yeux http://ariena.org/mars-et-des-etoiles-dans-les-yeux/ Thu, 26 Jul 2018 07:48:09 +0000 http://ariena.org/?p=15791 C’est notre voisine Mars qui sera l’égérie des nuits des étoiles 2018. Le choix n’a pas été fait au hasard : cette année Mars est au plus près de la Terre – à quelques millions de kilomètres près bien sûr – ce que les astronomes nomment « en opposition » et qu’ils observent toutes les quinzaines d’années.

Cet article Mars et des étoiles dans les yeux est apparu en premier sur Ariena.

]]>
Les nuits des étoiles auront lieu les 3,4 et 5 août prochain. Organisé chaque année depuis 1991 par l’Association Française d’Astronomie, Planète Sciences et la Société Astronomique de France, cet événement national – et observé dans d’autres pays notamment – est l’occasion d’en apprendre plus sur les constellations au dessus de nos têtes ou tout simplement de s’en émerveiller, des étoiles dans les yeux.

Pour chaque édition, une constellation est mise à l’honneur. Et cette année est particulièrement intéressante ! C’est notre voisine Mars qui sera l’égérie des nuits des étoiles 2018. Le choix n’a pas été fait au hasard : cette année Mars est au plus près de la Terre – à quelques millions de kilomètres près bien sûr – ce que les astronomes nomment « en opposition » et que l’on peut observer d’aussi près toutes les quinzaines d’années.

C’est aussi l’occasion de se poser des questions environnementales, de développement durable, puisque notre voisine était bien habitable lorsque la vie apparaissait chez nous comme le rappelle l’AFS. Mais alors, que s’est-il passé ? La Terre pourrait-elle devenir comme Mars ? Sèche et inhabitable ? Bien que nous parlons d’une planète à des millions de km de la nôtre et que les faits se soient passés il y a des millions d’années, une situation analogue sur Terre est à envisager. Cette problématique se pose non pour le pire, mais justement pour le meilleur : comment pouvons nous faire pour préserver au mieux la Terre ?

Astronomie et cause environnementale se joignent donc dès que l’on prend en considération des problématiques sur le long terme, au-delà de notre propre génération. Vestige d’un passé que l’on souhaiterait éviter, Mars est là pour nous rappeler la fragilité de notre commune nature tout en soulignant sa beauté. Afin d’observer celle-ci, vous trouverez ci-dessous les évènements en lien, de près ou de loin, avec les nuits des étoiles dans le réseau Ariena.

En parlant d’étoiles, et de têtes levées vers le ciel, notons que le 27 juillet 2018 aura lieu la plus longue éclipse lunaire du 21eme siècle, soit plus d’une heure visible de la France de 21h30 à 1h30. À cette occasion la Maison de la Nature du Sundgau prévoit une sortie, voir ci-dessous.

 

 

 

 

CINE de Bussierre et GEPMA

La nuit des étoiles

Vendredi 3 août – 20h-1h

155 Rue Kempf, 67000 Strasbourg

Tout public

Maison de la Nature du Ried et de l’Alsace Centrale

Nuit insolite – Une nuit l’esprit nomade

Nuit du samedi 4 au dimanche 5 août

35 Rue Ehnwihr, 67600 Muttersholtz

Tout public

Maison de la nature du Sundgau

La tête dans les étoiles

Vendredi 27 juillet et 31 août – 20h30

13 Rue Sainte-Barbe, 68210 Altenach

Tout public

 

Cet article Mars et des étoiles dans les yeux est apparu en premier sur Ariena.

]]>
15791
CiTique : la science participative face aux tiques http://ariena.org/citique-science-participative-face-aux-tiques/ Tue, 17 Jul 2018 13:10:28 +0000 http://ariena.org/?p=15747 CiTique est un projet de recherche scientifique sur les questions de santé liées aux tiques. C’est aussi un projet citoyen car le programme s’appuie sur la participation des citoyennes et citoyens pour collecter des données. En d’autres termes, c’est un projet de sciences participatives.

Cet article CiTique : la science participative face aux tiques est apparu en premier sur Ariena.

]]>
Les réseaux associatifs engagés dans le 3ème Plan régional santé environnement

 

Dès les premières phases de son élaboration fin 2016, les réseaux associatifs d’éducation à la nature et à l’environnement du Grand Est – Ariena, Graine Champagne-Ardenne et Lor’een – se sont engagés dans le 3ème Plan Régional Santé Environnement (PRSE), aux côtés des trois IREPS du Grand Est (Les Instances Régionales d’Éducation et de Promotion de la Santé), acteurs incontournables de la promotion de la santé, pour une coopération fructueuse et durable au bénéfice de l’environnement et de la santé de tous.

 

Parmi les nombreux enjeux de santé-environnement mis en lumière dans le cadre du 3ème PRSE, on peut citer le renforcement des réseaux de surveillance des espèces invasives nuisibles à la santé, dont la tique, potentiellement porteuse de la maladie de Lyme, très présente dans le Grand Est.

 

Dans cette optique, l’Ariena organisera début 2019, en partenariat avec le CPIE Nancy-Champenoux et ses nombreux partenaires scientifiques du projet CiTique, une formation pour diffuser la connaissance et les bonnes pratiques en la matière auprès des animateurs du réseau Ariena.

Ci… Tique : Qu’est-ce ?

 

CiTique est un projet de recherche scientifique sur les questions de santé liées aux tiques. C’est aussi un projet citoyen car le programme s’appuie sur la participation des citoyennes et citoyens pour collecter des données. En d’autres termes, c’est un projet de sciences participatives.

 

Le fonctionnement est simple : vous retirez une tique de votre peau, vous l’envoyez à des chercheuses et chercheurs, ils l’analysent et complètent leur « tiquothèque ». En parallèle, en signalant la piqûre, vous bénéficiez d’un suivi post piqûre.

Ces recherches servent à compléter les connaissances sur les tiques, sur les maladies qu’elles peuvent transporter et transmettre, mais aussi sur leur localisation et leur type d’habitat. C’est donc aussi un moyen de prévention pour mesurer les migrations des tiques et, avec elles, celles des maladies.

 

 

 

La vidéo ci-dessous vous présente la démarche à suivre en cas de morsure de tique et celles à suivre si vous voulez participer au projet. Vous reconnaitrez surement la signature artistique des dessins, c’est celle du dessinateur de l’Ariena, Cyril Leroy !

 

 

 

Pour celles et ceux qui n’auraient pas pris le temps de regarder la vidéo, nous vous proposons ici un récapitulatif de la procédure à suivre pour participer au projet CiTique :

 

1 – J’ai une tique, prélevée après morsure ou non. Les gestes à avoir dans le cas d’une morsure sont expliqués dans la vidéo ci-dessus (« dévisser » la tique avec un tire-tique disponible en pharmacie, désinfection, etc.).

 

2Je signale la tique. Vous avez le choix entre trois méthodes, du plus simple et rapide au plus compliqué :

Sur portable, android ou iPhone : C’est rapidement téléchargé, vous recevez des notifications pour les gestes à suivre après une piqûre, et cela vous permet d’en apprendre plus sur les tiques.

Sur le site : Il vous faut créer un compte.

Par formulaire papier : Il vous faut du papier, une imprimante, une enveloppe et un timbre… Cependant l’avantage est que vous pouvez signaler la tique en même temps que vous l’envoyer au centre de recherche.

 

3Je scotche la tique sur un papier absorbant (essuie-tout, mouchoir, papier toilette), en y indiquant mon nom, mon email, et la date de mon signalement.

 

4J’envoie ma tique à l’adresse suivante :

 

Projet CITIQUE

Laboratoire Tous Chercheurs

Centre INRA Grand-Est Nancy

Rue d’Amance

54280 CHAMPENOUX

 

5 – Terminé !

 

Les signalements ont déjà permis d’établir une carte qui donne une idée des régions les plus touchées. Mais les signalements par départements atteignent la centaine maximum, nous pouvons faire mieux ! Plus de tiques seront signalées et envoyées, plus la carte sera fiable !

 

« Ci-dessous, carte du nombre de piqûres de tiques sur l’Homme recensées par département entre le 17 juillet 2017 et le 18 mai 2018 via signalement tique » URL : https://www.citique.fr/carte/ consulté le 09/07/18

 

Et bientôt, un kit de collecte sera disponible !

 

Réduire la propagation de maladies comme celle de Lyme

Un tel projet est une occasion ludique et peu coûteuse pour faire avancer la recherche. Non seulement en y participant vous aidez la recherche mais aussi vous même, en recevant des infos nécessaires aux soins concernant les morsures, et à moyen terme vous protégez les générations futures. En effet, plus les chercheurs auront de données sur les tiques, plus leurs analyses seront pertinentes pour trouver des solutions. Enfin, comprendre et analyser les migrations des tiques et les lieux les plus touchés par une maladie ou une autre, etc. permet une meilleure prévention.

 

Cette prévention permet de lutter contre des maladies comme la maladie de Lyme. Elle est la plus connue et la plus concernée par cette recherche. Encore marginalement observée il y a une dizaine d’année, la maladie de Lyme est désormais reconnue comme présente sur le territoire français et bien à risque. Et le meilleur moyen de lutter contre cette maladie est la prévention. Cette dernière permet de connaître les moyens de se prémunir au mieux d’une morsure de tique, de savoir comment agir face à une morsure et enfin de savoir s’il est nécessaire de passer des tests pour détecter la maladie de Lyme ou non. Le projet CiTique participe pleinement à cette logique.

 

La biodiversité comme alliée

 

Pour les amoureux de la nature c’est aussi une belle manière de mettre en valeur la nécessité de la biodiversité. En effet, la densité de population de tiques est fortement liée au milieu dans lequel elles évoluent. Par exemple, il a été prouvé que là ou il y a des renards, les tiques ont plus de mal à se développer que là ou il n’y en a pas. Cela s’explique par le fait que les tiques s’attaquent prioritairement aux hôtes qui leur sont les plus accessibles : les rongeurs. Ces derniers évoluent dans les hautes herbes, ils sont au ras du sol, ce qui font d’eux d’excellentes cibles pour les tiques. En plus d’être des cibles de choix, les rongeurs sont particulièrement touchés par les maladies transmissibles à l’Homme via la tique. Or, là où il y a des renards, les rongeurs se font plus discrets, ils sortent moins de leur nid pour éviter de croiser les prédateurs roux. Nous pouvons remercier notre voisin le renard !

 

Informations utiles :

Site CiTIQUE

Page Twitter du projet CiTIQUE

Application « Signalement tique » : Android ou iOS

Site du Ministère des solidarités et de la santé sur la maladie de Lyme

Plaquette du Plan Régional Santé Environnement 3 Grand Est

 

 

 

 

Cet article CiTique : la science participative face aux tiques est apparu en premier sur Ariena.

]]>
15747
Un été grandeur nature http://ariena.org/un-ete-grandeur-nature/ Thu, 05 Jul 2018 10:04:13 +0000 http://ariena.org/?p=15711 Retrouvez les activités proposées par le réseau Ariena pour cet été 2018 : visite nature, ateliers de création, sports plein air, camps de vacances, etc...

Cet article Un été grandeur nature est apparu en premier sur Ariena.

]]>
Poules prenant du repos avant le début des activités d'été @ Cyril Leroy/Ariena

Ça y est, l’été 2018 est bien là avec son lot de bonnes nouvelles : les vacances, les longues journées, les arbres bien verts, du temps libre et des associations qui mettent tout en œuvre pour vous occuper ! Qu’il fasse chaud, trop chaud ou frais, humide ou sec, nuageux ou ensoleillé : petits et grands, sortez pour vous aérer la tête après une longue année scolaire. Et il y a de quoi faire, avec la quarantaine d’associations du réseau Ariena sur tout le territoire alsacien. Enfants et familles, faites vos choix !

Des balades dans les Vosges, ou dans des grottes, des forêts, des réserves naturelles, des zones humides, et même des balades sur l’eau, vous feront voir diverses plantes et animaux, à pied ou à vélo, de jour ou de nuit : la diversité des sorties est bien là cet été ! Vous deviendrez peut-être homme de Cro-Magnon, indien, ou encore pisteur, vous croiserez peut-être même des lutins, ou découvrirez une cité perdue dans une forêt alsacienne… Vous pensez que ce ne sont que des suppositions ? Pas sûr ! Dans tous les cas, de nombreuses choses se dérouleront dans la nature alsacienne cet été, et c’est à vous de décider si cela se fera en votre présence !

Sortie nature dans la Petite Camargue Alsacienne @ Pierre Bichwiller/Ariena

Les activités mise en avant sont essentiellement destinées aux enfants et aux familles, mais retrouvez l’intégralité des animations proposées sur notre agenda et les sites des associations membres ! Vous y trouverez de nombreuses activités classées en trois catégories : les activités ponctuelles (une seule date), les accueils à la journée (plusieurs jours mais sans nuitées) et les séjours pour des vacances avec nuitées. Pour retrouver les informations nécessaires aux réservations, lieux, ou modalités d’inscriptions, il vous suffit de cliquer sur le nom de l’association organisatrice pour être redirigé sur leur site.

 

Activités ponctuelles

 

Vivarium du moulin

 

Les mercredis récréatifs – Fabrication de jeux de société

Mercredi 11 juillet – 14h–16h

 

Les mercredis récréatifs – Insectes et compost

Mercredi 18 juillet – 14h00-16h00

 

Les mercredis récréatifs – Magie des graines et beauté des fleurs

Mercredi 25 juillet – 14h00-16h00

 

Les mercredis récréatifs – Musique verte

Mercredi 01 août – 14h00 – 16h00

 

Les mercredis récréatifs – Insectes au jardin

Mercredi 08 août – 14h00 – 16h00

 

Conservatoire des Sites Alsaciens

 

Visite guidée – Forêt d’Offendorf

Mardis 10 et 24 juillet

Mardi 28 août

 

Visite guidée – Munchhausen

Mercredi 11 juillet

 

Sortie visite – Forêt d’Erstein

Jeudis 12 et 19 juillet

Dimanche 05 août

Jeudi 23 août

 

Sortie visite – Île de Rhinau

Vendredi 20 juillet

Dimanche 05 aout

Vendredis 17, 24 et 31 août

 

Visite guidée – Delta de la Sauer

Mercredi 25 juillet

Mercredis 22 et 29 août

 

CINE Le Moulin

 

Je découvre les plantes aromatiques, cuisine ma glace et mon sirop

Mercredi 11 juillet – 14h – 16h

 

Je cuisine les épluchures et les fanes des fruits et légumes

Mercredi 18 juillet – 14h-16h

 

Je découvre les petites bêtes de l’eau

Mercredi 25 juillet – 14h-16h

 

Je fabrique mon liquide vaisselle et mon éponge récup’

Mercredi 1er août – 14h-16h

 

Prairie vivante du moulin

Mercredi 1er août – 14h-16h30

 

Les Piverts

 

Contes et lutins

Mercredi 11 juillet – 14h30

 

Une forêt fantastique

Mercredis 18 et 25 juillet – 14h30

Mercredis 1, 8, 22 et 29 août – 14h30

 

Les chauves-souris, reines de la nuit

Vendredi 10 août – 20h30

 

Une nuit avec les insectes

Vendredi 17 août – 20h

 

CAKCIS

 

Location de canoë kayak – À partir de 7 ans

LPO Alsace

 

La pie grièche écorcheur et le loriot d’Europe

Dimanche 8 juillet

 

Migrateurs d’été au Strangenberg

Dimanche 26 août

GEPMA

 

Nuit des étoiles

Vendredi 3 août – CINE de Bussierre – 20h

 

A la découverte des mammifères urbains

Vendredi 10 août – Plobsheim – 20h30

 

Maison de l’eau et de la rivière

 

Atelier fabrication artisanale de savon

Mercredi 11 juillet – 14h

 

 

Maison de la Nature Bruche Piémont

 

Journée vélo nature – Molsheim

Lundi 16 juillet – 10h-16h

Journée vélo nature – Ernolsheim

Vendredi 31 août – 10h-16h

Plantes sauvages comestibles de la fin de l’été – Oberhaslach

Samedi 1er septembre – 14h-17h

Inauguration du sentier pieds nus « Sens’hasel »

Dimanche 2 septembre – 11h – 17h

 

 

Maison de la Nature du Ried et de l’Alsace Centrale

 

A la découverte du massif de l’Ortenberg

Lundis 9, 16, 23 et 30 juillet et 6, 13, 20 et 27 août

 

Sur les traces du castor

Lundis 9, 16, 23 et 30 juillet et 6, 13, 20 et 27 août

 

Sur les traces de la cité disparue de Marckolsheim

Mardis 10, 17, 23 et 31 juillet et 7, 14, 21 et 28 août

 

Balade nocturne entre douceur et frissons

Mardis 10, 17, 24 et 31 juillet et 7, 14, 21 et 28 août

 

 

 

 

 

 

Le Ried à petits trots

Mercredis 11, 18 et 25 juillet, 1er, 8, 15, 22 et 29 août

 

Le daim, une escapade dans l’Illwald

Mercredis 11, 18 et 25 juillet, 1er, 8, 15, 22 et 29 août

 

A la découverte des plantes miraculeuses

Jeudis 12, 19 et 26 juillet et 2, 9, 16, 23 et 30 août

 

Sur les chemins de la Belle source

Jeudis 12, 19 et 26 juillet et 2, 9, 16, 23 et 30 août

 

L’eau, c’est pas sorcier !

Vendredis 13, 20 et 27 juillet, 3,10,17,24 et 31 août

 

La cigogne comme vous ne l’avez jamais vue

Dimanches 8, 15, 22 et 29 juillet et 5 et 12 août

 

 

Naturhena

 

« Dominant la forêt noire : le Feldberg »

Samedi 18 août – 9h

Observatoire de la Nature

 

Géocoaching : les pisteurs du Neuland

Mercredi 11 juillet – 14h-17h

 

Les arbres du Neuland

Mercredi 18 juillet – 14h-17h

 

Les petites bêtes de l’eau

Mercredi 25 juillet – 14h-17h

 

Parc naturel régional des Ballons des Vosges

 

A la découverte du Grand Ballon

Jeudi 12 juillet à 14h

Mercredi 18 juillet à 14h

Mardi 7 et 14août à 14h

 

 

Parc zoologique et botanique de Mulhouse

Les petits historiens du zoo

Mercredi 11 juillet

5-12 ans

 

Un goûter pour les pandas roux

Mercredi 18 juillet 18

5-12 ans

 

Un goûter pour les wallabies

Mercredi 25 juillet

5-12 ans

 

Cinéma plein air : Ernest et Célestine

Mardi 21 août – 21h

 

La nuit internationale de la chauve-souris en plein cœur du zoo

Vendredi 31 août – 19h30

 

Société d’Histoire Naturelle et d’Ethnographie de Colmar

A la   découverte des insectes   dans la Petite Camargue Alsacienne

Samedi 28 juillet – 10h-15h

 

 

Maison de la Géologie

 

Aux cimes du Chauvelin, dans la vallée de la Thur

Lundi 23 juillet

Jeudi 23 août

A partir de 9 ans

 

Histoire géologique de la plaine du Rhin

Vendredis 20 juillet et 10 août

 

Le vallon de la Wormsa, en haute-vallée de la Fecht

Jeudis 19 juillet et 16 août

Lundi 6 août

A partir de 9 ans

 

Le sentier Géologique, balade à remonter le temps !

Tous les dimanches de juillet et août

 

Les Mines d’Argent de Wegscheid

Mardis 10, 17 et 31 juillet

Mardis 14, 21 et 28 août

 

Les mines de Fer de Bourbach-le-Bas

Samedis 14 et 21 juillet, 4 et 18 et 25 août

 

 

 

 

L’âge de glace dans la vallée de la Doller

Samedis 28 juillet et 11 août

 

Aux cimes du Rossberg

Mardis 24 juillet et 7 août

A partir de 9 ans

 

Le Thalhorn, l’océan en vallée de la Thur !

Vendredis 13 juillet et 17 août

Lundi 30 juillet

 

Le Rangen, le vin des Volcans

Jeudi 12 juillet

Lundi 20 août

 

Balade de découverte géologique autour de Kaysersberg

Vendredi 27 juillet

Jeudi 9 août

 

Le col des Bagenelles

Lundi 16 juillet et 13 août

Jeudi 26 juillet

Vendredi 3 août

 

Le volcan du Kaiserstuhl (Allemagne), une aventure explosive !

Jeudi 2 août

 

Maison de la Nature du Sundgau

 

Atelier créatif en matériaux de récupération

Samedi 11 août – 14h-17h (Chaque 2ème samedi de chaque mois durant toute l’année)

 

Les mystères de la rivière

Mardi 31 juillet – 14h-17h

A partir de 5 ans

 

Fabriquons nos produits d’entretien naturels en famille !

Jeudi 2 août – 14h-17h

A partir de 7 ans

 

A la poursuite du bûcheron de la rivière

Mardi 7 août – 14h-17h

 

Randonnée découverte : joyaux naturels à deux pas de chez nous

Mercredi 8 août – 9h

Adulte

 

 

 

 

 

Maraudage au château de Ferrette

Mercredi 8 août – 14h-17h

 

Les prédateurs de la prairie

Jeudi 9 août – 14h-17h

 

Balade contée

Mardi 14 août – 14h-17h

 

Sur la trace des traces

Jeudi 16 août – 14h-17h

 

Les secrets d’arbres par les sens

Mardi 21 août – 14h-17h

 

Vivre un affût à la nuit tombée

Jeudi 23 août – 19h30

 

A la table de la chouette…

Mardi 28 août – 14h-17h

 

La tête dans les étoiles

Vendredi 31 août – 20h

 

 

 

 

 

Accueil de loisirs

 

SINE – CINE de Bussierre

 

Accueil enfant : Les explorateurs de la forêt du Rhin 2

Du lundi 16 juillet au vendredi 20 juillet – 08h30 – 17h30

 

Accueil enfant : L’âge de pierre

Du lundi 23 juillet au vendredi 27 juillet – 08h30 – 17h30

Maison de la nature du Vieux Canal

 

Animations de loisirs : Robin des bois

Du lundi 09 juillet au vendredi 13 juillet – 13h30 – 17h00

 

Animations de loisirs : Peaux rouges à la Maison de la nature

Du lundi 23 au vendredi 27 juillet – 13h30-17h00

 

Vacances à Go G’eau

Du mardi 28 au vendredi 31 août – 08h30-17h30

 

Ferme éducative de la Ganzau

 

Club Nature – Accueil demi-journée ou journée

Du lundi 23 juillet au vendredi 27 juillet – 7-12 ans

La Grange aux Paysages

 

Tous dehors !

Du lundi 23 au vendredi 27 juillet – 8h30-17h30 – 4-7 ans

 

S’portez vous bien !

Du lundi 30 juillet au vendredi 03 août – 8-12 ans

Petite Camargue alsacienne

 

Vacances au grand Air ! Du potager à l’assiette

Du mardi 17 au vendredi 20 juillet – Toute la journée

CINE Le Moulin

 

L’Homme de Cro-Magnon dans son environnement

Du lundi 9 au vendredi 13 juillet – 8h30-17h30

6-12 ans

 

La vie dehors au Moyen-Age : la nature maîtrisée

Du lundi 16 au vendredi 20 juillet – 8h30-17h30

6-12 ans

 

La nature dans le futur : des coins préservés aux zones robotisées

Du lundi 23 au vendredi 27 juillet – 8h30-17h30

6-12 ans

Maison de l’eau et de la rivière

 

Trouve ta vraie nature

Du lundi 16 au vendredi 20 juillet – 9h-17h

7-11 ans

 

Nature à la carte

Du 23 au 27 juillet – 9h-17h

12-15 ans

Maison de la Nature Bruche Piémont

 

Club Nature : Deviens trappeur

Du lundi 9 au jeudi 12 juillet – 10h-16h (22h30 le dernier soir)

6-12 ans

 

Club Nature : L’Odyssée des sens

Du lundi 23 au jeudi 26 juillet – 9h-17h (6h le jeudi)

 

Club Nature : Le bonheur au bord de l’eau

Du lundi 30 juillet au jeudi 2 août – 9h-17h (22h30 le jeudi)

 

Maison de la Nature du Delta de la Sauer et d’Alsace du Nord

 

Les détectives de la nature

Du lundi 23 au vendredi 27 juillet

7-12 ans

 

Qui miel me suive – Autour des insectes pollinisateurs

Du lundi 09 au vendredi 20 juillet – Demi journée

 

Les p’tits bricolos

Du lundi 09 juillet au vendredi 3 août

Du lundi 20 au vendredi 31 août

Demi-journée ou journée

Maison de la Nature du Sundgau

 

Plouf !

Du lundi 09 au vendredi 13 juillet

 

Le Zorro des bois

Du lundi 16 au vendredi 20 juillet

 

Les voltigeuses de la mare

Du lundi 23 au vendredi 27 juillet

 

Cabanes des bois

Du lundi 30 juillet au vendredi 3 août

 

Mission «taupe secret»

Du lundi 6 au vendredi 10 août

 

Push Car : les récup’bolides arrivent !

Du lundi 20 au vendredi 24 août

 

L’espion de la forêt

Du lundi 27 au vendredi 31 août

Observatoire de la Nature

 

Jeux en forêt
Du 9 juillet au 13 juillet 2018 de 9h30 à 12h30

5-7 ans

 

Aventures nature
Du 16 juillet au 20 juillet 2018 de 9h30 à 12h30

5-7 ans

 

 

Petits naturalistes
Du 23 juillet au 27 juillet 2018 de 9h30 à 12h30

5-7 ans

 

 

Découvertes sensorielles de la forêt
Du 30 juillet au 3 août 2018 de 9h30 à 12h30

5-7 ans

 

 

Explorateurs forestiers
Du 6 août au 10 août 2018 de 9h30 à 12h30

5-7 ans

 

 

Au bord de l’eau
Du 13 août au 17 août 2018 de 9h30 à 12h30

5-7 ans

 

 

Aventures dans la forêt enchantée
Du 20 août au 24 août 2018 de 9h30 à 12h30

5-7 ans

 

 

Minis jeux de piste
Du 27 août au 31 août 2018 de 9h30 à 12h30

5-7 ans

 

 

 

 

Naturalistes juniors
Du 9 juillet au 13 juillet 2018 de 13h30 à 17h30

7-12 ans

 

La forêt des chevaliers
Du 16 juillet au 20 juillet 2018 de 13h30 à 17h30

7-12 ans

 

 

Au bord de la rivière
Du 23 juillet au 27 juillet 2018 de 13h30 à 17h30

7-12 ans

 

 

Jeux de piste nature
Du 30 juillet au 3 août 2018 de 13h30 à 17h30

7-12 ans

 

 

Passeport nature
Du 6 août au 10 août 2018 de 13h30 à 17h30

7-12 ans

 

 

Enquêtes du Neuland
Du 13 août au 17 août 2018 de 13h30 à 17h30

7-12 ans

 

 

Au fil de l’eau
Du 20 août au 24 août 2018 de 13h30 à 17h30

7-12 ans

 

 

Rallye nature
Du 27 août au 31 août 2018 de 13h30 à 17h30

7-12 ans

 

 

 

Société d’Histoire Naturelle et d’Ethnographie de Colmar

Au centre de la Terre

Du 9 au 13 juillet

7-12 ans

Créa’nimals

Du 16 au 20 juillet et du 6 au 10 août

7-12 ans

Egypte mythique

Du 23 au 27 juillet et du 27 au 31 août

8-12 ans

Voyage d’un grain de sable

Du 30 juillet au 3 août

7-12 ans

Des dragons aux dinosaures

Du 20 au 24 août

7-12 ans

 

Séjours

 

Maison de la nature du Vieux Canal

 

Camp sous tente : Voyage naturaliste dans le passé

Du lundi 16 juillet 2018 au jeudi 19 juillet 2018

 

Rando’Ânes – camp sous tente

Du lundi 30 juillet 2018 au jeudi 02 août 2018 – Toute la journée

CINE Le Moulin

 

Camp vélo : En route pour Besançon

Du lundi 9 au vendredi 13 juillet

12-15 ans

CAMPUS – Centre Théodore Monod

Camp Suède 2018

Du 16 juillet au 1er août

Dès 13 ans

 

EUL – Ethic étapes – La vie en vert

 

Colo pour les 6-10 ans

Du dimanche 8 au dimanche 22 juillet

 

Mini camp pour les 11–14 ans

Du dimanche 8 au dimanche 22 juillet

 

Camp en Corse pour les 13-17 ans

Du mardi 17 juillet au jeudi 2 août

 

Camp franco-allemand en Bavière et République Tchèque – 14-17 ans

Du samedi 14 au vendredi 27 juillet

 

La Grange aux Paysages

 

Stage Comédie Musicale

Du dimanche 22 au samedi 28 juillet – 14-17 ans

 

On vous mène en bateau

Du dimanche 5 août au   vendredi 10 août – 7-12 ans

 

Rando Sac’ados

Du dimanche 5 août au vendredi 10 août 2018 – 13-17 ans

Maison de la Nature du Delta de la Sauer et d’Alsace du Nord

 

Au pas de l’âne – Camp sous tente

Du dimanche 29 juillet au   vendredi 3 août

9-13 ans

Maison de la Nature du Ried et de l’Alsace Centrale

Une nuit l’esprit nomade

Week ends du 7-8, 14-15, 21-22, 28-29 juillet et du 4-5, 11-12, 18-19, 25-26 août

 

Maison de la Nature du Sundgau

 

Explorations Aquatiques Vosgiennes

Du dimanche 8 au vendredi 13 juillet

11-15 ans

 

Les jeux du trappeur

Du 15 au 20 juillet

9-13 ans

 

 

 

 

Expédition à travers l’Alsace

Du 22 au 28 juillet

12-16 ans

 

Les premiers pas de l’aventure

Du 29 juillet au 3 août

10-14 ans

 

Expert de la mare !

Du 27 au 31 août

10-14 ans

 

Les PEP Alsace

Retrouvez un large choix de destinations en colonies de vacances ici, de 6 à 17 ans !

 

 

 

 

Cet article Un été grandeur nature est apparu en premier sur Ariena.

]]>
15711
La fête de de la nature 2018 : voir l’invisible http://ariena.org/fete-de-de-nature-2018-voir-linvisible/ Wed, 18 Apr 2018 10:20:30 +0000 http://ariena.org/?p=15399 Cette année la fête de la nature s’intéresse à "l’invisible" du mercredi 23 mai au dimanche 27 mai. Le petit, le microscopique, le caché, le subtil, le rare, voir l’imaginaire… Le regard est au centre de cette édition. Au delà du regard, la fête de la nature vous invite à éveiller vos sens en rencontrant la nature proche de chez vous.

Cet article La fête de de la nature 2018 : voir l’invisible est apparu en premier sur Ariena.

]]>
Cette année la fête de la nature s’intéresse à « l’invisible » du mercredi 23 mai au dimanche 27 mai. Le petit, le microscopique, le caché, le subtil, le rare, voire l’imaginaire… Le regard est au centre de cette édition : apprendre à observer, comment, où, quand et pourquoi.

D’une manière générale c’est l’occasion de sortir, le regard n’est alors pas le seul à être stimulé. Sortir de bonne heure pour sentir la brume sur sa peau, sentir les odeurs de la forêt, entendre les oiseaux s’égailler ou sortir tard pour chercher à voir les animaux nocturnes, entendre les bruits d’invisibles voisins, et même braver ses peurs… Au-delà du regard, la fête de la nature vous invite à éveiller vos sens en rencontrant la nature proche de chez vous.

@ Ariena

Vous trouverez ci-dessous les sorties nature prévues dans le réseau Ariena. Pour découvrir la forêt de la Robertsau, les prairies des Vosges du Nord, les oiseaux, ou encore le patrimoine géologique de la région, vous trouverez certainement un ou plusieurs thèmes vous intéressant !

La Fête de la Nature ? C’est quoi ?

Cette manifestation a été créée en 2007 à l’initiative du Comité Français de l’Union Internationale de Conservation de la Nature et du magazine Terre Sauvage. Elle vise à célébrer chaque année la nature, avec le plus grand nombre, dans toutes les régions de France.

Des milliers d’évènements sont ainsi organisées par les associations de conservation et d’éducation à la nature, les collectivités locales, les établissements scolaires mais aussi les entreprises et les particuliers.

Consulter le site de la fête de la nature

 

Les dates de sorties du 23 mai au 27 mai dans le réseau Ariena

Cliquez sur l’association organisatrice pour accéder aux informations, inscriptions, programmes, etc.

 

Strasbourg Initiation Nature Environnement (SINE)

 

Jardin : A vos binettes

Mercredi 23 mai – 14h30

 

Sortie : La forêt de la Robertsau

Vendredi 25 mai – 14h00

 

Festival des abeilles et de la biodiversité

Du samedi 26 mai 2018 au dimanche 27 mai

Maison de la Nature du Delta de la Sauer et d’Alsace du Nord

 

Quand le jour laisse place à la nuit dans les prairies humides

Vendredi 25 mai –   8h-17h

 

Les maîtresses de la nuit

Samedi 26 mai

 

Quand prairie rime avec paradis : la biodiversité des Vosges du Nord au ras de l’herbe

mai 27

Observatoire de la nature

 

Fête de la nature

samedi 26 mai 2018 – 14h00 – 18h00

Maison de la nature du Vieux Canal

 

Fête de la nature

dimanche 27 mai 2018 – 10h00 – 17h30

Petite Camargue Alsacienne

 

Visite guidée : Fêtez la nature sur l’île du Rhin

Du samedi 26 mai 2018 au dimanche 27 mai – Toute la journée

Les Piverts

 

Aux portes de Sarralbe, la steppe

Samedi 26 mai – 9h

 

Plantes à croquer, à tresser, à soigner… Plantes à tout faire !

Samedi 26 mai – 14h

 

Maison de la Nature du Sundgau

 

La nuit du renard

Vendredi 25 mai – 19h–22h

 

Sur la trace des prédateurs du Jura Alsacien

Samedi 26 mai – 14h–20h

Les mercredis du patrimoine – Marionnettes d’éléments naturels : de la forêt à la scène !

 

Mercredi 23 mai – 14h-17h

Maison de la nature du Vieux Canal

Conservatoire des Sites Alsaciens

 

Sortie visite : Munchhausen / Seltz (67)

Samedi 26 mai 2018

 

Alsace Nature

 

Les oiseaux d’eau

Mercredi 23 mai – 9h–15h

La Grange aux Paysages

 

Tarins, serins, verdiers,

pouillots, bruants…

Samedi 26 mai – 16h00

 

Savoirs-faires botaniques

au printemps

Dimanche 27 mai – 9h-12h

Maison de la Géologie

 

Histoire géologique de la plaine du Rhin

Samedi 26 mai – 9h30

 

 

Cet article La fête de de la nature 2018 : voir l’invisible est apparu en premier sur Ariena.

]]>
15399
La Maison de la Géologie : l’association qui fait parler les pierres http://ariena.org/maison-de-geologie-lassociation-parler-pierres/ Tue, 17 Apr 2018 09:39:06 +0000 http://ariena.org/?p=15382 Cette association basée à Sentheim, dans des locaux servant de musée, a pour but de préserver et de mettre en valeur différents sites géologiques alsaciens révélant des roches vieilles de centaines de millions d’années.

Cet article La Maison de la Géologie : l’association qui fait parler les pierres est apparu en premier sur Ariena.

]]>
La Maison de la Géologie, située à Sentheim dans le Haut-Rhin, est l’une des rares associations du réseau Ariena¹ dédiée aux sciences de la terre. Que se trame-t-il sur les sentiers géologiques et miniers dont elle s’occupe et qu’elle met en valeur ? Daniel, bénévole et ancien président de l’association, et Nicolas Thévenin, coordinateur et guide salarié, nous expliquent la passion qui les anime et le travail que mène l’association au quotidien.

L’héritage de deux frères…

Cette association basée à Sentheim, dans des locaux servant de musée, a pour but de préserver et de mettre en valeur différents sites géologiques alsaciens révélant des roches vieilles de centaines de millions d’années. Le sentier géologique de Sentheim est le plus connu des sentiers, mais les salariés et bénévoles de l’association font visiter et s’occupent notamment d’autres sentiers miniers et de mines tels qu’à Bourbach ou au Wegscheid.

Depuis sa création en 1991, l’association “Maison de la Géologie et de l’Environnement de Haute-Alsace“ s’adresse à tout type de public mais particulièrement aux plus jeunes, en lien avec les programmes scolaires. Membre de l’Ariena depuis 1996, elle détient par ailleurs un agrément de l’inspection académique. Pourtant, l’association est le résultat d’un travail de préservation qui remonte aux années 80. En effet, à cette époque, deux frères originaires de Sentheim, Maurice et Raymond Mattauer, avaient mis en valeur ce patrimoine géologique d’exception en aménageant progressivement le site. Le premier, géologue chercheur au CNRS reconnu à l’échelle nationale pour l’élaboration de la “microtectonique“, a probablement été influencé lors de son enfance à Sentheim par les affleurements qu’il mit bien plus tard en valeur avec son frère Raymond. Ce dernier était professeur de français et d’Histoire, principal de collège, et aussi le premier président de la Maison de la Géologie.

Désormais, ils sont une demi-douzaine de bénévoles – comme Fanny Marchand, Daniel Rudler ou Pierre Flück – et trois salariés – Stéphanie Colicchio, Hugo Ketterer et Nicolas Thévenin – à développer l’initiation à la nature et à l’environnement par le biais de la géologie.

La géologie comme terreau pédagogique

En s’appuyant sur les connaissances géologiques de leurs bénévoles et salariés passionnés, l’association vise à sensibiliser à l’environnement et à la nature par le biais des sciences de la Terre. Nicolas Thévenin rappelle d’ailleurs le lien évident entre la géologie et la biodiversité : « Si la roche est d’un certain type, le sol aura une certaine nature et la végétation en sera influencée ». Lien illustré par Daniel Rudler avec un exemple concret : « Dans la réserve régionale de la forêt des volcans on trouve des plantes calcicoles, comme la Drave faux-aizoon dans la forêt des volcans du Wegscheid. Ce sont les mêmes que celles du jura alsacien (Sundgau). »²

À travers les différents ateliers et sorties proposés par l’association, la géologie sert de support pour aborder la science, mais aussi l’Histoire, l’aménagement des territoires et les enjeux environnementaux. Un atelier permet par exemple de comprendre l’érosion pour les plus petits, en laissant de l’eau s’écouler dans une rivière artificielle. Un jeu de cartes explique le lien entre les minéraux et ce pour quoi ils sont utilisés par l’Homme. L’observation du terrain peut s’accompagner de lectures de cartes. Les visites de sentiers miniers sont l’occasion de rappeler l’existence de ces anciens métiers, de remonter plusieurs siècles en une seule balade et ainsi de revoir l’Histoire industrielle. Quant au sentier géologique, c’est une redoutable machine à remonter le temps : 350 millions d’années sont visibles en plusieurs couches grâce à la douzaine d’affleurements géologiques que l’on y trouve. Enfin, le musée permet de mettre en valeur la (bio)diversité alsacienne passée et présente, grâce aux fossiles et minéraux exposés.

Un public étroitement lié aux programmes scolaires

Le public de l’association est majoritairement scolaire, 90% des sorties se font notamment avec des établissements du primaire au secondaire. « Chaque été on revoit des enfants et certains te disent « Je reviens l’année prochaine ! » et là c’est le plaisir, c’est le bonheur ! Faire quelque chose avec des jeunes qui s’y intéressent, et avec ce plaisir d’être dehors. », s’exclame Daniel Rudler. Le public lycéen est une particularité de la Maison de la Géologie, du fait des programmes en Sciences de la Vie et de la Terre. A l’inverse, le public collégien est de plus en plus rare, du fait des changements de programmes il y a deux ans.

La géologie comme outil de protection de l’environnement

Auparavant guide de montagne dans les Alpes, Nicolas a commencé à s’intéresser à la géologie lorsqu’il a été recruté par l’association. Il se définit comme géologue de terrain : c’est la pratique des différents sites qui a fait de lui un connaisseur et un pédagogue de la géologie. Pour Nicolas, chaque sortie ou atelier est l’occasion de faire le lien entre géologie et protection de l’environnement. Histoire humaine et naturelle étant souvent liées, comme le rappelle le guide géologue :
« On introduit la notion de ressources non renouvelables. La potasse, par exemple, s’est constituée il y a 34 millions d’années alors que l’Homme a tout exploité en un siècle. On parle aussi des métaux rares que l’on trouve dans les portables et les tablettes : on sait que nous ferons face à une pénurie dans un siècle et demi. Et un siècle et demi c’est demain. »

Daniel est bénévole au sein de l’association. Président pendant 6 ans, puis secrétaire pendant 3 ans, il poursuit sa passion en animant des visites et en travaillant avec d’autres associations partenaires, telles que Les Trolls, dans des mines alentours afin de les rénover et de les ouvrir au public. « On veut faire des visites géologiques dans une logique de développement durable, en mettant en valeur la biodiversité qu’il y a autour. » L’idée est alors d’observer et de préserver des sites témoins du passé, fossilisés et l’on dirait presque figés, tout en préservant la biodiversité actuelle et attenante. Un exemple concret ? Les mines dont l’association s’occupe ont été fermées par des portes à barreaux. Cela permet de préserver les mines de visiteurs impromptus tout en permettant aux chauves-souris d’hiberner tranquillement, les barreaux ayant été suffisamment écartés les uns des autres pour qu’elles puissent passer. Ainsi, en moins d’un an, la population est passée de deux individus à cinq. La Maison de la Géologie relève ici un défi : préserver le passé dans le présent, tout en cherchant à assurer le futur.

La géologie est alors comme une machine à remonter le temps… Elle rend compte de la courte Histoire de l’Homme sur Terre ainsi que de son énorme impact sur celle-ci.

Une association au fort potentiel patrimonial et touristique

Situé à l’ouest de Mulhouse, dans le parc naturel régional des Ballons des Vosges et sur le bassin houiller stéphanien³ sous-vosgien, la périmètre sur lequel opère l’association est à la fois unique et un argument touristique intéressant. D’ailleurs, l’Office de Tourisme de Masevaux travaille régulièrement avec l’association, notamment pour les sorties qu’elle propose. Actrice de son territoire, elle est aussi privilégiée pour son domaine d’expertise. La DREAL Grand Est⁴, par exemple, lui a commandé un inventaire géologique local. L’association travaille aussi avec le Conservatoire des sites alsaciens ou encore l’association Kalivie, tournée vers l’Histoire potassique et minière de l’Alsace.

Et si vous en faisiez partie ?

La Maison de la Géologie, soutenue par la région Grand Est, le département du Haut-Rhin et la commune de Sentheim, a besoin de bénévoles pour assurer toutes ses activités. Son musée est riche en matériaux géologiques, témoins de l’Histoire naturelle et millénaire de l’Alsace, autant l’ouvrir le plus souvent possible. Les nombreuses sorties nature⁵ proposées sont demandées par un public venant de toute la France. Toutes les bonnes volontés pour entretenir les sites ou animer les visites, sont les bienvenues. Alors, comme s’en soucient Nicolas et Daniel en déclarant que le « bénévole doit prendre du plaisir dans ce qu’il fait », que vous soyez amateur ou passionné de géologie ou tout simplement intéressé par l’association, la Maison vous accueillera à bras ouverts !

Le musée ouvre sur rendez-vous, n’hésitez pas à appeler le 06 47 29 16 20 pour une visite ou pour devenir bénévole de l’association. Et embarquez dans cette machine spatio-temporelle !

Alexandre Coelho et Erwin Schildknecht

 

1 Avec l’ASEPAM. Pour connaître cette autre association, voir l’article “Les héritiers des mines du Val d’argent“ du Fil d’Ariena
2 Calcicole se dit d’une espèce végétale qui ne se développe, exclusivement ou de préférence, que sur les sols calcaires. Dans la forêt des volcans du Wegscheid (située dans le massif du Rossberg en Alsace), la Drave Faux-aizoo en fait partie. Cette petite fleur est remarquable du fait qu’elle pousse sur des pierres dont elle se distingue par la couleur jaune vif de ses pétales.

3 Etage géologique de près de 300 millions d’années.
4 Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement Grand Est : services déconcentrés du ministère de la transition écologique et solidaire (MTES) et du ministère de la cohésion des territoires (MCT)
5 Le col des Bagenelles, le Kaysersberg, le vallon de la Wormsa, les vignobles du Fossé Rhénan, le sentier géologique de Barr, le Kaiserstuhl, la vallée de la Doller, la vallée de la Thur, les cimes du Chauvelin, et d’autres encore…

 

Infos pratiques

Maison de la Géologie et de l’Environnement de Haute-Alsace
Place de l’Eglise – 68780 Sentheim
Tél. : 03 88 45 63 57
Site internet : www.geologie-alsace.fr/
Facebook : https://fr-fr.facebook.com/Maison-de-la-G%C3%A9ologie-800857866604280/

 

 

Cet article La Maison de la Géologie : l’association qui fait parler les pierres est apparu en premier sur Ariena.

]]>
15382
Les mercredis du patrimoine 2018 sur le thème « Inspirations Nature » http://ariena.org/mercredis-patrimoine-2018-theme-inspirations-nature/ Wed, 11 Apr 2018 12:24:40 +0000 http://ariena.org/?p=15084 Depuis 2009 les mercredis du patrimoine sont revisités par l’Ariena sous l’angle de la nature et de l’environnement. Pour 2018 cinq sorties sont organisées autour du thème « Inspirations nature ». La nature comme source d’inspiration pour différentes formes de créativité, comme la construction en saule vivant, la musique, l’art, le théâtre, ou encore la poésie.

Cet article Les mercredis du patrimoine 2018 sur le thème « Inspirations Nature » est apparu en premier sur Ariena.

]]>
Depuis 2015, les Mercredis du patrimoine sont passés à un format d’1/2 journée de formation, avec pour chaque programme d’animation un fil rouge en lien avec le patrimoine Alsacien et l’éducation à la nature et à l’environnement. Ces temps organisés par l’Ariena avec l’appui des structures de son réseau, bénéficient du soutient financier du Conseil départemental du Haut-Rhin. L’Atelier Canopé de Mulhouse et le Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges accompagne également techniquement ce dispositif.

 

Le  programme 2018 propose aux enseignants du primaire, du collège et du lycée une immersion dans le thème « Inspirations Nature ». La Nature est un support idéal et stimulant pour développer une approche  artistique et faire preuve de créativité. Les constructions en saule vivant, la musique, le land’art, le théâtre, ou encore la poésie sont autant de moyens pour créer un lien avec la Nature et que nous vous proposons dans le programme 2018. Vous pourrez prendre connaissance de ce programme à la fin de cet article.

 

Pour vous permettre de mieux vous représenter ce qui se passe lors des Mercredis du patrimoine, voici un retour à chaud sur l’animation du mercredi 4 avril 2018 où la nature était abordée sous l’angle de l’art et de la création avec une après-midi sur thème du land art, avec Estelle Matter…

 

Le Land art en forêt avec Estelle Matter

 

Estelle Matter, animatrice nature, a initié une douzaine de participants à la démarche du Land art.  Accueilli par l’Observatoire de la Nature de Colmar, l’animation s’est déroulé dans la forêt du Neuland qui,en ce  début de printemps, est parsemée d’ail des ours et d’anémone des bois en fleur.

L’accueil s’est fait dans la pièce principale des locaux de l’Observatoire de la Nature. Les participants ont été invités à s’exprimer sur le thème de l’après-midi grâce à différentes photographies d’artistes qui pratique le Land’art. Estelle en a également profité pour faire un bref historique de ce mouvement artistique.

 

Quelques photos du temps d’immersion

 

C’est parti, direction la forêt du Neuland pour 2h de créativité…

 

Le premier atelier avait pour seul consigne l’élaboration d’une ligne (courbée, en dents de scie, à angles droits, etc.) avec les éléments de la nature présents dans la forêt du Neuland.

 

 

Le deuxième atelier s’est fait dans un lieu choisit par un participant, Arnaud, également animateur à l’Observatoire de la Nature. Un grand tronc d’arbre a fait office de lieu de rassemblement pour les conseils d’Estelle. Dans le prolongement de la première activité, Estelle a également donné des conseils pour stimuler le processus créatif des participants en proposant différents thèmes ou mots comme « Laisser son esprit vagabonder… » , « Ici, ce n’est pas comme ailleurs » ou « Au travers ». Ensuite les participant(e)s ont dû choisir un lieu qui leur plaisait et y créer une œuvre. Les participants étaient également libre de créer sans contrainte ou en s’en imposant une comme avec un mot par exemple, une couleur, un type de matériau, etc. Estelle accompagnait celles et ceux qui le voulait, pour les aider à trouver l’inspiration. Les œuvres ont ensuite été contemplées et commentées par le groupe.

 

 

Sur le chemin du retour, les premières œuvres ont été revues, certaines étaient toujours là, tandis que d’autres révélaient leur caractère éphémère face au vent.

De retour à l’intérieur, un temps de bilan a été réalisé pour que chaque participant puisse partager son vécu. Une collation (Gâteaux de la ferme Peter de Rathsamhausen et jus de pomme bio de Muttersholz) a enfin conclu cette demi-journée de formation qui malgré les quelques gouttes fut très enrichissante et stimulante pour les participant(e)s.

 

 

Rappel du programme 2018

Cliquez sur l’image pour vous accéder au programme et vous inscrire aux deux sorties restantes. Soit le 23 mai pour la fabrication de marionnettes en éléments naturels à la Maison de la Nature du Vieux Canal et 13 juin pour la découverte d’insectes au travers de la poésie, ou inversement, avec le Vivarium du Moulin !

 

 

 

 

© Crédits photos : Mathieu Hilaire et Erwin Schildknecht / Ariena

Cet article Les mercredis du patrimoine 2018 sur le thème « Inspirations Nature » est apparu en premier sur Ariena.

]]>
15084
11èmes rencontres pédagogiques de l’Ariena : « L’œil du naturaliste » http://ariena.org/11emes-rencontres-pedagogiques-de-lariena-loeil-naturaliste/ Wed, 04 Apr 2018 12:29:41 +0000 http://ariena.org/?p=14229 Chaque année depuis 2007, durant la dernière semaine de janvier, l’Ariena organise des rencontres pédagogiques pour les animatrices et animateurs nature de son réseau. Ayant pour thème « L’œil du naturaliste », les rencontres de 2018 ont permis aux participant(e)s d'aborder l'observation de la nature à travers le regard de différent(e)s intervenant(e)s.

Cet article 11èmes rencontres pédagogiques de l’Ariena : « L’œil du naturaliste » est apparu en premier sur Ariena.

]]>
Le rendez-vous incontournable des animatrices et animateurs

Chaque année depuis 2007, durant la dernière semaine de janvier, l’Ariena organise des rencontres pédagogiques pour les animatrices et animateurs nature de son réseau. Ces rencontres ont pour principal objectif de permettre aux participant(e)s de s’approprier des approches naturalistes et pédagogiques spécifiques venant nourrir leur réflexion et leur pratique d’animateurs(trices) nature et environnement. Certains temps sont dédiés à l’intervention de spécialistes de la thématique et prennent la forme d’ateliers et de conférences. D’autres temps sont proposés par les animateurs(trices) du réseau souhaitant partager leur expérience sur des projets qu’ils mènent avec leur association, ou des nouveaux outils et animations développés au sein de leur structure. Ces deux journées sont aussi une occasion de créer et de renforcer les liens entre les salariés des associations du réseau et de faciliter les échanges entre les structures.

 

Les 25 et 26 janvier 2018 se tenaient les 11èmes rencontres pédagogiques des animatrices et animateurs nature et environnement du réseau Ariena, événement organisé au Centre du Torrent à Storckensohn. Ayant pour thème « L’œil du naturaliste », ces rencontres ont permis aux participant(e)s d’aborder l’observation de la nature à travers le regard de différent(e)s intervenant(e)s.

 

 

Objectifs de ces deux journées

  • Enrichir, développer et formaliser le bagage naturaliste des animateurs(trices) nature,
  • Permettre aux animateurs(trices) de s’approprier des approches scientifiques, naturalistes et artistiques en lien avec l’observation de la faune,
  • Fournir aux animateurs(trices) de nouveaux outils multimédias, des méthodes et des démarches de terrain adaptées au suivi des espèces animales,
  • Partager des outils d’animation, des expériences et mutualiser des pratiques qui peuvent être réinvesties en animation nature sur le terrain.

 

 

Les chiffres

Sur deux jours, les 11èmes rencontres pédagogiques ont rassemblé 65 participant(e)s provenant de 17 associations du réseau Ariena.

 

 

Les intervenant(e)s

Muriel et Luc Chazel

« Spécialisée dans l’ichnologie, Muriel Chazel est coauteur d’ouvrages naturalistes et a participé à divers inventaires de faune. Passionné par la faune sauvage depuis toujours, Luc Chazel a été chargé d’études par le ministère de l’Environnement, conservateur de réserve naturelle, responsable d’un programme de recherche sur le lynx dans le parc national des Abruzzes et conseiller technique pour le service suisse de cartographie de la faune. Ses nombreux voyages l’ont amené à se spécialiser dans les mammifères carnivores. » (Extrait du site internet Quae.com)
Ils sont auteurs de plusieurs ouvrages dont le Manuel d’ichnologie – Reconnaître et décoder les traces d’animaux.

 

 

Yves Fagniart

 

« Animé depuis son plus jeune âge par la passion de la nature, le peintre animalier belge Yves Fagniart pratique l’art naturaliste depuis plusieurs années. Ses aquarelles sont un alliage de lumière, d’atmosphère et d’amour de faune sauvage, où l’animal et le biotope ont autant d’importance. Les œuvres d’Yves Fagniart sont reconnues internationalement et exposées régulièrement dans différents pays.» (Extrait du site internet Aquarelles Nature)

 

 

 

 

François Jaeckel

 

François Jaeckel est animateur nature à la Maison de la Nature du Sundgau depuis 15 ans. Naturaliste et pédagogue, il a conçu et développé plusieurs outils et dispositifs pédagogiques liés à la découverte et au suivi de plusieurs espèces animales tels que la boîte à Blaireau et le dispositif Crap’au fil de l’Eau. Il expérimente et développe également en parallèle d’autres outils, techniques de pistage et de suivi animalier qu’il met en œuvre lors de projets d’animation dans différents contextes (scolaire, loisirs, formation).

 

 

Alain Laurent

 

Naturaliste de terrain passionné, Alain Laurent a suivi et étudié de nombreuses espèces dans le massif Vosgien comme le lynx, le loup et aujourd’hui plus spécifiquement le grand tétras et d’autres espèces associées telles que la gélinotte des bois, la chouette de Tengmalm ou la chevêchette d’Europe pour le Groupe Tétras Vosges en tant que chargé d’études.

 

Raynald Moratin

 

Raynald Moratin est responsable scientifique à l’Office des données naturalistes du Grand Est (Odonat). Il est en charge de la coordination de plusieurs programmes comme Visio-Nature Alsace ainsi que du plan régional d’actions en faveur des Odonates.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour en images

 

L’immersion sur le thème de l’observation

En guise d’introduction et d’immersion dans la thématique des rencontres, cinq courts ateliers ont été proposés aux quatre coins du site du centre du Torrent afin de mettre les connaissances naturalistes et les sens des participant(e)s à l’épreuve.

 

Les ateliers du jeudi

Cinq ateliers animés par les intervenants cités ci-dessus ont été proposés lors de la première journée :

 

 

  • Dessin, aquarelles et observations naturalistes avec Yves Fagniart

Au cours de l’atelier et accompagné(e)s d’Yves Fagniart, les participant(e)s ont pu s’initier à l’aquarelle en apprenant à s’imprégner de leur sujet, en prenant des repères sur le vif dans l’espace de nature qu’ils souhaitaient peindre. Les apprentis aquarellistes ont appris à définir un cadre, à travailler la composition, à évaluer les proportions entre les éléments, à capter les différences d’intensité lumineuse, etc. tout en découvrant quelques techniques spécifiques à l’aquarelle.

 

 

  • L’ichnologie : une démarche de terrain au service d’une meilleure connaissance de la vie des animaux avec Muriel et Luc Chazel

Les participant(e)s ont pu bénéficier de la riche expérience en ichnologie de Muriel et Luc Chazel. De nombreux types de traces et indices laissés par les animaux ont pu être présentés, analysés et interprétés collectivement.

 

 

  • Méthodes et suivis de quelques espèces animales emblématiques du massif Vosgien avec Alain Laurent

Au cours de l’atelier qu’il a animé, Alain Laurent a invité les participants à explorer les environs du Centre du Torrent tout en partageant son expérience de suivi d’espèces (grand tétras, lynx, loup, etc.), les méthodes de prospection qu’il met en place, les astuces pour regarder aux bons endroits en s’appuyant sur ses connaissances du comportement des différentes espèces évoquées.

 

 

  • Outils et démarches pédagogiques adaptées au suivi d’espèces animales avec les enfants avec François Jaeckel

L’atelier que François Jaeckel a animé a permis aux participant(e)s de découvrir une démarche pédagogique en lien avec les méthodes de pistage des animaux qu’il met en oeuvre avec différents publics. Les participant(e)s se sont appropriés plusieurs outils pédagogiques (en lien notamment avec le mode de vie de quelques animaux forestiers), se sont familiarisés avec les différentes étapes d’un projet de ce type, alliant à la fois enquête de terrain, utilisation de carte topographique, installation de dispositif d’identification de passage d’animaux (pièges à traces, pièges à poils, pièges photos, pièges à encre) et exploitation des données collectées.

 

 

  • La collecte et la saisie des données naturalistes avec Raynald Moratin

La collecte et la gestion des données naturalistes sont une étape clé pour suivre dans le temps les évolutions des populations sur une zone définie. Après un atelier en salle, avec présentation d’outils de saisie de données naturalistes, Raynald Moratin a emmené les participant(e)s sur le terrain, dans une tourbière à proximité du Centre du Torrent. Le groupe a ainsi pu observer directement la faune, l’inventorier, puis saisir les données récoltées sur les sites internet dédiés, tel que celui de Faune Alsace.

 

Forum pédagogique

A la fin de la première journée, plusieurs associations du réseau ont proposé d’animer un atelier afin de présenter des outils pédagogiques et des dispositifs qu’elles ont conçus récemment, ou de partager l’actualité de dynamiques dans lesquelles elles se sont impliquées. Sept ateliers ont été proposés :

 

 

Conférence avec Muriel et Luc Chazel, Alain Laurent et Yves Fagniart

La matinée du vendredi a été dédiée à une conférence proposée par trois des intervenants du jeudi. Ce temps a été à la fois l’occasion pour tous les participant(e)s de bénéficier de l’expérience de ces intervenant(e)s qu’ils n’ont pas forcément eu l’occasion de suivre en atelier la veille. C’était aussi l’occasion d’aborder la thématique « l’oeil du naturaliste » sous différents angles complémentaires. Les interventions ont été réalisées par :

 

  • Muriel et Luc Chazel : présentation de l’ichnologie et de ce que cette science apporte sur la connaissance du milieu
  • Alain Laurent : présentation de données de terrain sur le suivi du grand tétras et diffusion de vidéos issues de pièges photographiques
  • Yves Fagniart : présentation de son travail de peintre animalier mené en Finlande sur les traces du tétras lyre, de l’ours et du glouton.

 

 

Ateliers animés par les associations du réseau Ariena

Le vendredi après-midi, plusieurs associations du réseau ont proposé des ateliers qu’elles ont pu mettre en place au sein de leur structure, et directement en lien avec la thématique des rencontres. Six ateliers ont été organisés :

 

 

Un bilan détaillant les différents temps de ces rencontres 2018 sera réalisé prochainement.

L’équipe de l’Ariena remercie les intervenants et les participants pour leur contribution et leur présence à ces rencontres riches en contenu et donne rendez-vous aux animateurs pour les prochaines rencontres qui auront lieu les 24 et 25 janvier 2019.

 

Crédit photos : Mathieu Hilaire, Erwin Schildknecht et Guillaume Simon / Ariena

Cet article 11èmes rencontres pédagogiques de l’Ariena : « L’œil du naturaliste » est apparu en premier sur Ariena.

]]>
14229
Fête des mares 2018 http://ariena.org/fete-mares-2018/ Wed, 28 Mar 2018 15:26:22 +0000 http://ariena.org/?p=14644 […]

Cet article Fête des mares 2018 est apparu en premier sur Ariena.

]]>

L’Ariena coordonne pour la 3ème année la Fête des mares à l’échelle du territoire alsacien. Cet événement national annuel est coordonné par la Société Naturelle de Protection de la Nature, avec l’appui du Pôle-relais « mares, zones humides intérieures et vallées alluviales. »

La Fête des mares, c’est quoi ?

La SNPN, avec l’appui du Pôle-relais « mares, zones humides intérieures et vallées alluviales », et en partenariat avec l’ASPAS, la Fédération des Clubs CPN, l’association Noé, la SHF et l’Union nationale des CPIE, propose un nouveau rendez-vous annuel, sur tout le territoire national : la Fête des mares.

A travers l’organisation de multiples activités, cet évènement permet de mettre un coup de projecteur sur ces micro-zones humides exceptionnelles et permet de valoriser ce patrimoine naturel et culturel particulièrement menacé.

Pour cette première édition, 16 coordinateurs régionaux ou départementaux se sont d’ores et déjà associés au projet, afin d’assurer la réussite de l’opération. En Alsace, la coordination régionale de la Fête des mares est assurée par l’Ariena.

 

 Bilan de l’année 2017 à l’échelle nationale

Cliquez sur ce lien pour télécharger le bilan 2017.

Le Bilan 2017 en Alsace : quelques chiffres

  • 3 animation dans le Bas-Rhin et 3 animation dans le Haut-Rhin.
  • 126 participants ont vécu un temps d’animation sur le thème de la mare.

Comment ça marche ?

L’Ariena lance un appel à mobilisation à tous les acteurs en Alsace, et invite chacun à participer à la programmation de l’édition 2018.

C’est l’occasion de faire découvrir au public la mare dans tous ses états : naturel, culturel, historique, artistique, … !

Sorties, conférences, expositions, projections, ateliers, animations pédagogiques, etc. : rejoignez-nous en proposant une ou plusieurs activités autour des mares, du 02 au 10 juin !

Vous souhaitez organiser une ou plusieurs animations ?

Vous trouverez toutes les informations nécessaires à l’organisation de cet événement sur la page internet de la Fête des mares

Pour labelliser une ou plusieurs sorties, aller sur le portail national d’accès à l’information sur les zones humides

1. Labelliser une animation (date limite d’inscription le 31 mai et avant le 12 mai pour les animations apparaissent dans les programmes officiels )

Vous pouvez télécharger le tutoriel au format pdf en cliquant sur l’image ou suivre les étapes ci-dessous :

image_tutoriel_fete_mares

2. Rédiger un petit bilan à la suite de l’animation 

Afin de réaliser un bilan régional et national, merci ce compléter le petit questionnaire de bilan et de l’envoyer par mail à Elodie Seguin (SNPN) (snpn@wanadoo.fr) en mettant en copie Mathieu Hilaire (mathieu.hilaire@ariena.org).

Pourquoi participer ?

Labelliser une activité Fête des mares, c’est faire partie d’un réseau national d’acteurs engagés pour la préservation des mares. Cela permet aussi de bénéficier des outils de communication mis en place par la coordination nationale, et d’intégrer la programmation officielle en inscrivant vos activités sur le portail national zones humides. Les activités labellisées seront consultables sur le site Internet et sur l’application smartphone géolocalisée BaladOmarais.

Contact utile

Coordination locale de la Fête des mares (Alsace)
Mathieu Hilaire – mathieu.hilaire@ariena.org – 03 88 58 38 47

Informations complémentaires

De nombreuses ressources pédagogiques sont disponibles en ligne dans la base de données documentaire du Pole-relais « mares, zones humides intérieures et vallées alluviales ».

 

Boîte à outils

Téléchargeable sur ce lien !

Quel est le programme ?

Les ateliers et sorties nature organisés dans le cadre de la fête des mares seront visibles dans l’agenda des sorties du réseau Ariena, depuis ce lien.
Pour repérez rapidement les animations « fête des mares » chaque sortie sera accompagné du logo 

 

 

agrion

 

Une action soutenue localement par

capture-decran-2016-10-21-a-11-51-18

 

Cet article Fête des mares 2018 est apparu en premier sur Ariena.

]]>
14644
Voici les longs jours et les vacances de printemps ! http://ariena.org/voici-longs-jours-vacances-de-printemps/ Wed, 28 Mar 2018 12:13:38 +0000 http://ariena.org/?p=14893 Les associations du réseau Ariena proposent plus de 30 activités, lors des vacances de printemps, qui pourraient en intéresser plus d’un.e.s.

Cet article Voici les longs jours et les vacances de printemps ! est apparu en premier sur Ariena.

]]>
« Voici donc les longs jours, lumière, amour, délire !

Voici le printemps ! Mars, avril au doux sourire,

Mai fleuri, juin brûlant, tous les beaux mois amis ! »*

Et voici les vacances que l’on voit venir ! En 2018, elles se déroulent du samedi 21 avril au dimanche 6 mai. Les températures et les journées augmentent et l’envie de sortir avec. Pas de problèmes ! Les associations du réseau Ariena proposent de nombreuses activités qui pourraient en intéresser plus d’un.e.s.

 

Ateliers cuisine, balade, éco-citoyenneté, observation nature et accueil de loisirs divers, vous pourrez trouver plusieurs types de sorties nature. Tel que le rappelle le poème de Victor Hugo, le printemps est le moment par excellence pour retrouver la nature et ce qui va avec : lumière, sourire, floraison, douceur… Et pour cela, de nombreuses sorties sont possibles en Alsace, plus de 30 activités au compteur !

* Extrait du poème « Printemps » de Victor Hugo, Toute la lyre, 1888 et 1893 (posthume)

Ci-dessous, vous retrouverez les activités du réseau Ariena pendant les vacances de printemps. En cliquant sur le nom de la structure vous serez redirigé sur son site internet ou se trouve toutes les informations nécessaires.

 

 

Activités à la journée

 

Strasbourg Initiation Nature Environnement (SINE)

 

Atelier cuisine : Le printemps dans l’assiette

dimanche 22 avril 2018 – 09h30

 

Atelier : Les petites mains dans le cambouis

Du lundi 23 avril 2018 au vendredi 27 avril 2018 – 09h00 – 12h00

 

Atelier : Les petites mains dans le cambouis

Du lundi 30 avril 2018 au vendredi 04 mai 2018 – 09h00 – 12h00

 

Atelier cuisine : Les enfants cuisinent le printemps

Du jeudi 03 mai 2018 au vendredi 04 mai 2018 – 14h00

Petite Camargue alsacienne

 

Journée mondiale des poissons migrateurs

samedi 21 avril 2018 – 14h00 – 17h00

 

Il était une fois, au fond du bois…

dimanche 22 avril 2018 – 09h00 – 11h30

 

Haut les collines !

samedi 28 avril 2018 – 17h00 – 22h00

 

Des observatoires, on peut en voir des choses

dimanche 29 avril 2018 – 10h00 – 12h00

 

Des observatoires, on peut en voir des choses

dimanche 29 avril 2018 – 14h00 – 17h00

Maison de la nature Bruche Piémont

 

A vos paniers

dimanche 22 avril 2018 – 11h00 – 17h30

 

LAVOIR en Fête !

dimanche 06 mai 2018 – 10h00 – 17h00

 

Cueillette, ateliers culinaires & dégustation

dimanche 06 mai 2018 – 14h00 – 17h00

 

Aux Herbes Citoyens

dimanche 06 mai 2018 – 11h00 – 17h30

Maison de la nature du Vieux Canal

 

Exposition temporaire : Nature Vivante

Du jeudi 01 mars 2018 au mercredi 25 avril 2018

 

Animations de loisirs

Du mercredi 02 mai 2018 au vendredi 04 mai 2018 – 08h30 – 17h00

 

 

Maison de la nature du Ried et de l’Alsace centrale

 

Qu’est ce qui se trame dans le Ried ?

samedi 05 mai 2018 – 14h00 – 17h00

Maison de la géologie

 

Le Kaiserstuhl, une aventure explosive

Samedi 28 avril

 

Balade à remonter le temps :

Dimanche 6 mai

 

 

CINE Le Moulin

 

Balade Nature

Mercredi 2 mars

Maison de l’eau et de la rivière

 

Atelier musique verte en famille

Mercredi 2 mai 2018 à 14h

 

Accueil de loisirs :

 

Strasbourg Initiation Nature Environnement (SINE)

 

Accueil enfant : Le réveil de la créativité

Du lundi 23 avril 2018 au vendredi 27 avril 2018 – 08h30 – 17h30

Petite Camargue alsacienne

 

 

Vacances au grand air : Hector l’arbre mort plein de vie

Du mardi 24 avril 2018 au vendredi 27 avril 2018 – Toute la journée

 

Vacances au grand air : Hector l’arbre mort plein de vie

Du mercredi 02 mai 2018 au vendredi 04 mai 2018 – Toute la journée

Maison de la Nature du Sundgau

 

Agitations printanières

Du 23 au 27 avril

 

Le réveil des amphibiens

30 avril au 4 Mai (1er mai exclu)

Maison de la Nature Bruche Piémont

 

Club nature : Douceurs de printemps

Du mercredi 02 mai 2018 au vendredi 04 mai 2018 – 09h00 – 16h00

 

CINE Le Moulin

 

OFNI (Objets Flottants Non Identifiés) “

Du lundi 23 au vendredi 27 avril 2018

Maison de la nature du Delta de la Sauer et de l’Alsace du Nord

 

« Les supers héros du Delta »

23 au 27 avril 2018

 

 

 

 

Cet article Voici les longs jours et les vacances de printemps ! est apparu en premier sur Ariena.

]]>
14893